Tshopo: Les acteurs des médias mis à contribution dans la lutte contre la Covid-19

C’est au cours d’un briefing organisé ce mardi 16 août par la Division Provinciale de la Santé (DPS/Tshopo) que les journalistes et animateurs des radios communautaires implantées à Kisangani et dans les territoires ont été outillés sur les stratégies de communication pour la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la maladie à coronavirus dans la province de la Tshopo, qui aura lieu du 20 au 27 août 2022.

Selon Docteur Salomon Otowange Mandefu, ladite campagne de riposte vise à renforcer la protection des populations contre cette maladie dangereuse et meurtrière.

Le vaccin contre la Covid-19 qui reste le seul moyen pour lutter efficacement contre cette pandémie, sera administré par injection auprès des personnes de 18 ans et plus. Et pendant cette campagne, les personnes concernées passeront aux sites aménagés dans toutes les aires de santé notamment les centres de santé pour se faire vacciner. À l’en croire, ces vaccins dont les types Pfizer, Moderna, Sinovac, Johnson-Johnson sont disponibles et gratuits.

À la communauté, un appel pressant pour se prévenir de la COVID-19 est lancé et si quelqu’un présente des signes comme la fièvre, toux, essoufflement, difficultés à respirer, amenez-le au centre de santé le plus proche.

Pour John Mundele, responsable de la communication au sein de la DPS / Tshopo, les gestes barrières doivent être scrupuleusement respectés même après la vaccination car la maladie existe. « Ensemble, luttons pour vaincre la covid-19 dans la Province de la Tshopo », a-t-il exhorté les journalistes.

Rappelons qu’au premier tour de la campagne, qui a eu lieu au mois de février dernier, certaines personnes se sont fait vaccinées mais la couverture vaccinale de la Tshopo est restée trop bas par rapport à la cible. Le concours des autorités politico-administratives, radios communautaires, RECO, entreprises avec l’appui de tous les partenaires oeuvrant dans le domaine de la santé et de la communauté elle même s’avère indispensable pour la réussite de cette deuxième phase.

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.