Tshopo : La Cacaoyère de Bengamisa en pleine campagne de récolte

La Cacaoyère de Bengamisa (CABEN), est en campagne de récolte de sa production de cacao 2022-2023 au PK 36, au sud de la ville de Kisangani, a révélé son coordonnateur, l’ingénieur Josué Kambale Nzangi, annonçant la reprise des activités de cette structure Publique.

« La campagne de récolte va de septembre 2022 à mars 2023 pour une superficie de 443 hectares. 80 à 100 paysans sont recrutés pour ce travail dont la production est de 25 caissettes par jour( une caisse donne 14 à 15 kg de cacao marchand après séchage », a affirmé l’ ingénieur Kambale Nzangi à l’agence congolaise de Presse.

Et d’ajouter que l’amélioration des revenus des ménages des paysans ainsi que le paiement de la taxe provinciale, variant entre 50 et 60 USD, par les importateurs, sont parmi les retombées de la reprise des activités de la CABEN.

Le coordonnateur National de la CABEN a estimé, en outre, qu’il est possible de produire un million de tonnes par an, la province de la Tshopo étant favorable à la culture du cacao.

Le territoire de Banalia dispose des superficies nécessaires pour la culture du cacao plus que la Cote-d’Ivoire qui en est le premier producteur mondial.

La CABEN entend, par ailleurs, signer un accord de partenariat avec l’exécutif de la Tshopo qui a, dans son programme d’actions, le développement de la culture du cacao.

Le volet sensibilisation et formation y est prévu en plus de l’installation des pépinières communautaires dans les territoires, secteurs et villages.

En mars 2023, signale Josué Kambale, les produits de ces pépinières seront plantés dans le cadre de ce programme et l’encadrement des paysans sera assuré par la Cacaoyère de Bengamisa.

Avec ACP

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.