Tshopo: Justice populaire à Isangi, deux policiers, auteurs d’un assassinat, lynchés à Bambolota

La situation a été très agitée et confuse, dimanche 22 novembre 2020 dans une bonne partie du territoire de Isangi. Des violents soulèvements populaires ont perturbé la quiétude des citoyens après le meurtre de l’un de leurs.

D’après nos sources, deux policiers, auteurs du meurtre d’un civil, ont été lynchés ce même dimanche par la population. L’événement s’est déroulé au village Yaenge-yafeta, en secteur de Bambolota dans le territoire d’Isangi.

Tout est parti d’une longue dispute entre ces deux policiers, exécutés sommairement, au tour d’une somme d’argent dont le montant n’a pas été révélé à notre rédaction.

Voulant tirer sur son collègue policier, après multiples incompréhensions, la balle a été perdue avant de s’introduire dans le corps d’un civil « innocent », qui revenait de l’église, mort sur le champ.

Les deux policiers se disputaient une somme d’argent et avec des armes en main, l’un voulait tirer sur l’autre, il a raté juste quand les gens revenaient de l’église, par megarde , ce coup de balle a touché un innocent et ce dernier est tombé, mort sur place ». raconte Adonis MOBEY, président de la nouvelle société civile congolaise d’Isangi.

Et d’indiquer :

La population s’est soulevé et celle-ci a tué deux policiers. La situation a été très confuse dans cette contrée. »

À Isangi, le comité local de sécurité du territoire a dépêché les policiers et les éléments de l’auditorat militaire pour s’acquérir de la situation et remettre de l’ordre dans ce coin de la Tshopo.

La nouvelle société civile congolaise d’Isangi déplore et dénonce le comportement de ces policiers.

Nous recommandons aux autorités provinciales (comité provincial de sécurité) de sécuriser la population et de bien former les policiers. » a ajouté Adonis MOBEY, au téléphone de Kis24.info

Serge Sindani

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.