Tshopo: Go des épreuves hors session avec 15.000 élèves, l’inspection d’enseignement note une « déperdition »

Lancement ce lundi 12 Juillet 2021 des épreuves hors session des examens d’État, édition 2020-2021, sur toute l’étendue du territoire national.

À Kisangani, le go a été donné par le gouverneur ai de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela à l’Athénée royal. Au total 15 milles candidats parmis eux 6.025 filles répartis dans 50 centres passent ces épreuves durant trois jours.

Selon l’inspection principale provinciale d’enseignement dans la Tshopo, il y a une déperdition d’élèves par rapport à l’année passée. Cette déperdition est dite aux multiples raisons.

« Nous avons 42 centres dans la ville de Kisangani, 8 dans les Territoires dont 2 à Banalia, 2 à Bafwasende et 3 dans le territoire d’Ubundu.Par rapport à l’année passée, l’année scolaire en cours a connu une déperdition.
La province de la Tshopo avait aligné plus de 16 milles candidats l’année 2019-2020. »
a regretté l’IPP ai Mr Kukwabo.

De son côté, le chef de la division provinciale de l’EPST Tshopo 1 a expliqué à l’assistance, l’importance de la dissertation, matière prévue pour cette première journée. Il estime que c’est pour  »évaluer le niveau de l’expression écrite et orale atteint par l’élève à l’issue de son parcours scolaire. »

Bref, insiste-t-il, c’est pour évaluer l’atteinte ou non des objectifs assignés à l’enseignement secondaire notamment :

  • Développer chez l’élève l’esprit critique, la créativité et la curiosité intellectuelle ;
  • Préparer l’élève soit à l’exercice d’un métier, soit à poursuivre les études supérieures ou universitaire s’il en manifeste l’intérêt et en a les aptitudes, Cfr l’article 78 alinéa 2 de la loi cadre du 11février 2014 de l’enseignement national.

Il sied de signaler que cette activité a été présidée par le gouverneur de province, Maurice Abibu Sakapela qui dans son mot de circonstance a ému les vœux de voir les 15.000 candidats alignés réussir et obtenir le visa pour affronter les études supérieures.
À l’occasion, il a invité les finalistes à braver la peur et d’affronter en toute responsabilité ces épreuves de porté nationale.

Peu après, le gouverneur ai, les autorités scolaires ainsi que le maire de la ville de Kisangani ont effectué une ronde dans quelques centres de passation de la dissertation notamment : Institut Kalindula, École Lina Mpongo pour chuter à l’école d’Excellence Betani, située dans la commune Kabondo.

Nicole ETETE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.