Tshopo / Gestion des finances : Taclé par le député Papy Bauma, Abibu Sakapela va en justice

Lundi 8 Août 2022, 48 heures après l’investiture par ordonnance présidentielle de la sénatrice Madeleine NIKOMBA comme gouverneure de province, le député provincial Papy Zacharie BAUMA a lancé une bombe lors de sa sortie médiatique sur la chaîne de Radio et Télévision Canal orient, émettant à Kisangani, dans la Tshopo.

Dans ses propos, le président de la commission de l’ECOFIN de l’assemblée provinciale a affirmé qu’avant que le Gouverneur intérimaire Maurice ABIBU SAKAPELA puisse quitter le gouvernorat, il doit y avoir un audit. Cet audit c’est notamment pour contrôler et voir comment l’homme qu’on surnomme le vieux MUGABE a géré l’argent de la province et qu’en cas de malversations, des poursuites judiciaires seront initiées.

Réponse du berger à la bergère

Ces propos du député provincial Papy Zacharie BAUMA n’ont pas laissé indifférent le gouverneur intérimaire sortant Maurice Abibu Sakapela.

Interrogé par le même média, Abibu Sakapela a fustigé cette sortie médiatique du président de la commission de l’ECOFIN de l’organe délibérant. D’après lui, il aurait pu utiliser d’autres canaux de contrôle à sa disposition.

« Dans le règlement intérieur de l’assemblée provinciale, qu’on soit en vacances parlementaires, qu’on soit en cession, la commission est libre d’auditer le gouverneur de province », a-t-il dit.

Ce qui agace encore le plus, le gouverneur intérimaire sortant est le terme « dilapidation » employé contre lui par Papy Zacharie BAUMA.

« Quand il parle de la dilapidation, ce qu’il a tous les éléments nécessaires de cette allégation alors que l’assemblée provinciale n’a pas encore exercé le contrôle au niveau du gouvernement provincial », a-t-il ajouté.

Maurice ABIBU SAKAPELA, pour prouver sa sainteté, affirme dans cette interview que trois missions de contrôle sont déjà passées et l’ont plutôt félicitées. « Il y a déjà trois missions du ministère des finances, la reddition des comptes, la cour des comptes qui ont déjà défilé à l’exécutif provincial pour contrôler ».

Le vieux MUGABE n’a pas peur de l’IGF. L’expérience Walle rassure Maurice ABIBU SAKAPELA . D’après lui, « Il ne faudrait pas donner à cette institution le rôle qu’elle n’a pas. Les députés provinciaux se sont transportés ici pour aller accuser Walle à l’IGF à Kinshasa. Quelle a été le résultat. Et lorsque l’IGF a envoyé une commission à Kisangani pour venir chercher l’appui ou les griefs mises à la charge du gouverneur Walle, ils ont tous fui », a-t-il révélé tout en promettant de saisir la justice pour que Papy Zacharie BAUMA prouve tout ce dont il lui accusé.

« Je pense que lorsqu’on est député, on ne peut pas se permettre de n’importe quoi, raconter des n’importe quoi dans les médias pour chercher à souiller l’image de marque. Il est allé trop loin. Je vais tirer toutes les conséquences. J’ai déjà saisi le procureur général, j’aimerais qu’avant qu’il n’effectue ce contrôle qu’il me démontre preuve à l’appui, élément sur élément les preuves des allégations qu’il a avancées pour dire que je dilapide l’argent de la province ».

C’est donc une autre brèche qui s’ouvre dans la scène politique de la Tshopo. Quid de la suite ? Wait and See, disent les anglais !

Par Omar MULENDE

Redaction

One thought on “Tshopo / Gestion des finances : Taclé par le député Papy Bauma, Abibu Sakapela va en justice

  1. Pourquoi le vieux MUGABE a peur de contrôle parlementaire ?
    Qu’il laisse les parlementaires d’exercer les missions qui leurs confiées !
    Si le progou a.i réagisse ainsi, ça prouve qu’il y a la malapidation dans son management !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.