Tshopo/EPST: l’appel vibrant du Gouverneur Abibu Sakapela aux parents d’élèves et aux enseignants

Le Gouverneur ai de la Tshopo Maurice Abibu Sakapela invite vivement les parents à envoyer leurs enfants à l’école et les enseignants de regagner le chemin d’écoles. Cet appel vibrant de l’autorité provinciale a été fait lors de la cérémonie du lancement officiel de la campagne de scolarisation des enfants, filles et garçons à l’école, lundi 11 octobre 2021.

Tout à commencer par la caravane motorisée qui a sillonné sur les grandes artères de la ville de Kisangani en commençant par le ministère de l’EPST pour chuter au foyer social de Kabondo.
Un seul message a été transmis tout au long de la route « chers parents, envoyez tous vos enfants filles et garçons à l’école ».

Dans son mot de circonstance lu par son chef de bureau, Narcisse Mukekwa Kashale, directeur provincial de l’EPST/ Tshopo est revenu sur les statistiques des écoliers du Primaire et du Secondaire dans sa province éducationelle.

Pour lui, « la Tshopo regorge encore les enfants et adolescents en dehors de l’école, cet état de chose est visualisé par le taux de fréquentation nêtte du près primaire 5%, de scolarisé à 1 ans avant l’âge d’entrée officielle à l’école primaire 50%, du primaire 84%, du secondaire premier cycle 34% et deuxième cycle du secondaire 28%.»
Ces données ont connu une baisse sensible à cause de la pandemie de covid-19 tant en milieu urbain et ruraux, a Cela s’ajoute une faible fréquentation des enfants au niveau du près primaire et une baisse de pourcentage est constaté au niveau secondaire dans tous les deux cycles.

 »Eu égard de ce qui précède, le gouvernement congolais avec les interventions de ses partenaires techniques et financièrs s’emploie à réduire progressivement cette catégorie d’enfants qui a comme conséquence, les grossesses précoces, le mariage d’enfants, la délinquence juvénile et les violences basées sur le genre. »

Et d’ajouter:

« il n’y a pas un investissement si louable que celui réaliser à son enfant à travers son éducation ».

Dans son mot, le représentant de l’UNICEF à cette cérémonie, Bienvenue Mpanda a pour sa part exhorté le gouvernement provincial à multiplier le cahier d’exercices pour les enfants de la province de la Tshopo et à appuyer les écoles en équipement pour lutter contre la covid-19 dans le milieu scolaire.

Les sacs au dos, les cahiers et stylos ont été remis à un échantillon d’élèves de première année primaire venus des écoles des communes Kabondo et Kisangani. Leurs directeurs ont également bénéficié des kits de lavage de main et de solutions hydroalcoolique, don de l’UNICEF.

Cette longue journée s’est clôturée par une conférence de presse animée par le gouverneur de province, Maurice Abibu Sakapela qui s’est dit préoccupé par la situation de certains enfants dans différents territoires qui étudient à même le sol. Selon lui, son gouvernement s’engage à la réhabilitation et construction de quelques écoles de la Tshopo.

Par ailleurs, il invite les parents d’envoyer leurs enfants à l’école et exhorte les enseignants à regagner leurs postes pour l’encadrement de ces enfants, futur cadre de demain.

Il sied de signaler que malgré le lancement de la campagne de scolarisation des enfants dans la province de la Tshopo, les enseignants des écoles officielles, conventionnées et publiques continuent à observer leurs grèves jusqu’à ce que le gouvernement trouve solution à leurs désidératas.

Nicole ETETE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.