Tshopo: Entre l’enseignement et le vivre-ensemble à Lokutu, l’agréable célébration du 30 avril

Tous en extase, les enseignants, écoliers et élèves, issus des différentes écoles et institutions secondaires de la cité de Lokutu, 280 km à l’ouest de Kisangani, dans le territoire de Basoko (Tshopo), ont agréablement célébré, ce samedi, la journée nationale du 30 avril dédiée à l’enseignement pour rendre un vibrant hommage aux enseignants qui se mordent les doigts et s’étoufent de la poussière de craie afin de transmettre les nouvelles connaissances.

Dans les rues de Lokutu, d’intenses défilés des élèves scandant des chants de victoire et engagement pour les études ont eu lieu, envahissant et ou, perturbant même la circulation. « Vivee , vive, viveee l’enseignement » et ou, « Allez allez, allez à l’école, (×3) pour étudier », chantaient les uns et les autres.

Et après, les enseignantes n’ont raté l’occasion. Des mamans éducatrices étaient habillées en pagnes estampillés à même modèle et des enseignants visiblement en costume de ville (veste). Tous ont chuté à la tribune, faite pour la circonstance, devant le bureau administratif de Lokutu.

Prenant la parole devant plusieurs autorités politico-administratives locales, l’un des représentants de la sous division de l’EPST a martelé sur l’importance de cette journée. Selon lui, il s’agit de réfléchir sur l’avenir de l’enseignement et de dérouler des nouvelles perspectives de travail afin d’améliorer, et la qualité, et les conditions d’enseignement.

Interrogé par Kis24.info, une enseignante de l’EP Bandu 2, conventionnée catholique, a, pour sa part, révélé que le 08 mars dernier était passé sous silence à Lokutu, en raison des plusieurs motifs, cette fois, les maîtresses ont, ainsi, profité de fêter dans l’ensemble afin de se rattraper, mais aussi de renforcer les liens mieux le vivre-ensemble entre l’élève et son éducateur, a-t-elle estimé, expliquant le bien-fondé de ces intenses défilés entre enseignants et leurs élèves qui ont pratiquement attiré la curiosité du reporter de Kis24.info

Il sied de noter que la cité de Lokutu, bâtie sur la rive droite du majestueux fleuve Congo, compte plusieurs écoles et institutions secondaires de qualité. Ce samedi, l’effervescence a vécu à cette journée de l’enseignement. Des enseignants mécanisés et non ont été vivement à l’honneur.

Serge SINDANI, à Lokutu

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.