TSHOPO / Développement dans les ETD : Les acteurs impliqués vantent les opportunités et les atouts d’Isangi

Dans le cadre de la deuxième phase de la restitution du référentiel de la zone d’isangi dans les entités territoriales décentralisées (ETD), les acteurs impliqués ont pris langue, lundi 20 juin 2022, avec les couches sociales du secteur de LUETE, un secteur frontière avec le Territoire de Yahuma et dans le secteur de Lokombe, en territoire d’Isangi, dans la grande province de la Tshopo.

À l’en croire, le but de cette mission était de restituer les informations à la population sur notamment « la position stratégique naturelle d’Isangi, les opportunités et les atouts d’Isangi, et surtout faire voir à la population que le territoire d’Isangi est le plus peuplé de la province de la Tshopo avec une population jeune qui peut toutes fois booster le développement de leurs entités. À l’occasion, des opportunités et atouts d’Isangi ont été vantés devant les participants. « Nous avons des forêts, de l’eau, les routes presque toutes les possibilités », a noté Adonis Mobey, président de la nouvelle société civile et l’un des facilitateurs.

Parmi les opportunités qu’offre Isangi, on peut citer :

  • Les grandes forêts qui facilitent l’agriculture, la vie
  • le fleuve Congo et la rivière Lomami où nous pouvons voyager pour atteindre beaucoup des coins du pays
  • les villages et une grande population

Les atouts, on cite :

  • Les routes principales qui facilitent de voyager vers l’Est, l’équateur,le Kasaï
  • Nous avons les marchés (surtout le marché de Yafira qui est le deuxième marché dans la Tshopo après le marché central de Kisangani)
  • Nous avons les commerçants et les ambulants qui peuvent faciliter l’ouverture des succursales banquières.

D’après toujours lui, la mission a aussi martelé sur les facteurs qui impliquent le développement dans les entités. « Nous avons insisté sur LA BONNE GOUVERNANCE, DIALOGUE entre les animateurs des ETD et le population, aussi organiser des CADRES DE CONSERVATION (des lieux d’échanges et de partage d’informations) », a-t-il ajouté.

Il faut note que cette mission est constitué des trois facilitateurs dont Adonis Mobey de la NSCC, Victor Boluta, inspecteur du développement rural et de la dame Laurine Nzoinzele de l’ENABEL. Tous font la restitution du référentiel de la zone d’Isangi dans les ETD.

Dans la foulée de ladite mission, Adonis Mobey affirme avoir saisi l’opportunité pour mettre sur pied les coordinations de la nouvelle société civile congolaise (NSCC) dans les deux ETD pour que cette structure démocratique soit visible sur le terrain.

Et parmi les difficultés, il déplore que les routes sont largement délabrées, les conditions de vie de la population sont très misérables. Mobey en interpelle les autorités provinciales compétentes de se pencher sur les questions de développement intégral des ETD dans la Tshopo.

Informons que c’est la dernière étape prèsque de cette mission clé au cœur du développement d’Isangi. La première était celle de Yawembe Baonga Basoa, chefferie de kombe et Liutua, la deuxième étape est intervenue dans le secteur LUETE et lokombe, et la dernière est celle de YALIKANDJA YANONGE, YAOKANDJA et Turumbu où cette mission séjourne déjà dans la région.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.