Tshopo : Des fortes échauffourées signalées entre la population et la police à Bolama

Des vives tensions ont été observées, dimanche 27 mars 2022, à Bolama, dans le territoire de Basoko, plus de 180 km de Basoko-Centre, et près de 480 km de Kisangani. À la base de ses altercations, des membres d’une même famille se sont décidés de libérer l’un d’eux arrêté par la police locale.

Cependant, rapportent les sources civiles de la région, les éléments de la police estimés à un nombre très réduit, ont été débordés par une marrée humaine. Et pour se défendre, ils ont tiré à l’air, plus de 50 balles réelles, pour disperser la foule mais en vain. Cette situation a causé de la panique dans toute la localité de Bolama.

« C’est un dossier, même, qu’on pouvait résoudre à l’amiable. Ils ont voulu toujours amener les gens dans leurs bureaux, trop c’est trop », fustige un habitant de Bolama, sans révéler le détail du dossier à la base de l’arrestation du jeune homme.

Nos sources indiquent que la famille a réussi à libérer leur frère dans le cachot de la police et est sortie avec une arme sans cartouche. La police, en colère, a tiré plus de 50 coûts de balles réelles jusqu’à arrêter un jeune, d’environ 15 ans, de cette même famille.

Jusqu’à présent, plusieurs jeunes sont en fuite avec l’arme marque AK47. Le commandant du sous-commissariat de la Police Nationale Congolaise de Bolama s’est dit préoccupé et demande aux autorités territoriales ainsi que provinciales d’intervenir le plus vite possible pour que la paix règne dans cette contrée.

Notons que la localité de Bolama, secteur des Mobango-Itimbiri, est situé à plus de 180km de Basoko centre, 465km de Kisangani en aval du Fleuve Congo.

Dossier à suivre

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.