Tshopo : Des dégâts matériels après une série des pluies diluviennes à Kisangani et Basoko

Dans la Tshopo, presque chaque jour, la pluie ne manque au rendez-vous. À Kisangani, chef-lieu provincial, Il pleut abondamment et des dégâts matériels énormes sont enregistrés.

Les territoires ne sont en reste par cette catastrophe naturelle. Les populations sont très mal à l’aise et stressées suite aux pluies en répétition où ils sont victimes des inondations et pertes de biens de valeurs dans leurs ménages.

Au moins 7 territoires y compris la ville de Kisangani sont totalement touchés par une série de fortes pluies où beaucoup de familles n’ont plus de logis et passent la nuit dans de conditions difficiles. Les habitants des communes de Mangobo, Tshopo, Kabondo, Kisangani, Lubanga et une grande partie de la commune Makiso sont submergés, les avenues devenues impraticables, les motards doublent le prix de transport à cause de cette impraticabilité.

Dans l’intérieur, la situation est presque la même. La situation est épouvantable. Selon les informations parvenues à Kis24.info, une famille a failli perdre 3 personnes dont une femme et 2 enfants après avoir été frappée de foudre lorsqu’il pleuvait ce vendredi 03 décembre 2021 dans le territoire de Basoko à plus de 285 km de Kisangani.

Eh bien, c’est la période pluviôse où certaines entités préparent et attendent à manger les petits silures d’eaux douces appelé communément ABADJA ( à Basoko ).

À chaque sortie, il faut bien prévenir et suivre la météo sur les radios voir même dans nos téléphones enfin de marcher avec nos parasoleils et surtout arrangés nos locaux pour que les biens de la maison ne soient pas mouillés, conseillent les analystes.

Augustin TSHEZA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.