Tshopo / Crise à la DGRPT : Abibu Sakapela crie à « la manipulation politique » (Mise au point)

Accusé de mauvaise foi en ce qui concerne la paie « retardée » des agents œuvrant à la Direction Générale des Recettes de la Province de la Tshopo, le Gouverneur à l’intérim, Maurice Abibu Sakapela a, ce lundi 21 février, sur fond des tensions à la régie, fixé l’opinion publique.

À l’amorce d’une mise au point accordée à nos confrères de la RTNC, le Gouverneur à l’intérim a, en quelques mots, dressé le tableau de paie des agents de la DGRPT. Ayant apris que ces derniers réclament dix mois impayés, Maurice Abibu Sakapela pense « qu’ils font allusion aux arriérés de 2020 et 2021 ». Imputé de mauvaise foi, il estime que la mauvaise foi se trouve plutôt de leur côté. Selon lui, comptant ses neuf mois vécus en tant qu’interimaire, il a payé 7 mois à la regie.

À l’en croire, jusqu’à présent, il fait preuve de bonne foi, contrairement à ce qui serait la réclamation des agents de la DGRPT. Pour lui, « parler de la mauvaise foi de l’autorité provinciale sur la paie, relève pratiquement d’une manipulation politique ». En outre, il a, en toute honnêteté, répondu aux attentes des uns et des autres malgré le détournement observé à la régie provinciale pendant la collecte des recettes.

« Ce que nous avons constaté là-bas c’est une désolation. Je suis tombé sur un bateau qui embarquait plus de 27 mille sacs de haricots. Mais nos services là-bas n’ont déclaré que dix mille. Mais l’argent là, va dans la poche de qui ?», s’interroge-t-il. À ceci, Maurice Abibu ajoute l’irrégularité dans la rétrocession de la part du gouvernement central. L’autorité provinciale note deux mois de non rétrocession.

« Celà a impacté négativement sur la paie du personnel…Kinshasa a envoyé combien ? Rien », regrette-t-il.

Et de poursuivre : « Avec le détournement observé au niveau de la régie, avec la non rétrocession par Kinshasa, on ne pouvait que connaitre ce retard ».

Si le gouvernement central ne facilite pas la tâche à la province, et si certains agents de la DGRPT préfèrent le détournement, Abibu affirme aussi que même certains assujettis ne paient pas les redevances.

« Aujourd’hui, même les exploitants forestiers qui ont les gros de nos recettes hésitent à nous payer parcequ’Ils attendent les élections. Vous pensez que l’argent viendra d’où ? », rétorque le gouverneur ai.

Appellant au calme, Abibu Sakapela considère que ces agitations observées à la DGRPT n’ont aucune raison d’être. Pour lui, ils ont tout simplement bouché les oreilles. « Ils sont conscients que je les ai déjà payé 7 fois sur les 9 mois », a-t-il fait savoir.

Notons qu’une situation de grève a repris à l’unique régie provinciale de la Tshopo. Ce lundi matin, ils ont séché le travail, réclamant leurs mois impayés.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.