Tshopo/Coulage des recettes à la DGRPT: Abibu Sakapela siffle la fin de la récréation !

Fini la récréation à la direction générale des recettes de la province de la Tshopo (DGRPT). Dans un face-à-face tenu ce mardi 03 août avec les agents de cette régie financière, le gouverneur ai de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela a sifflé la fin de détournement avéré des fonds de la province, toute forme du Coulage des recettes, manipulation des agents, et bien d’autres maux qui ont gangrené cette institution financière. Dans un ton ferme, Abibu Sakapela s’est adressé aux agents de la DGRPT, qui ont dans leurs attributions la sensibilisation et la récolte de l’argent de l’État qui servira à la reconstruction de la province sous son bref mandat.Selon l’actuel patron de l’exécutif provincial de la Tshopo, certains parmis les agents de la DGRPT ne veulent pas lui faciliter la tâche, celle de renaître tout peu la Tshopo de ses cendres, malgré son petit moment qu’il va passer à la tête de la province, tout en attendant les élections d’un nouveau gouverneur.
Cet acte des agents de la DGRPT indigne la sensibilité de Abibu Sakapela qui promet des mécanismes de contrôle rigoureux. »Certains parmis vous ne veulent pas me faciliter la tâche. Nous allons développer des mécanismes de contrôle indépendant de vos services pour vous poursuivre partout. Je vais moi-même descendre sur terrain pour contrôler les choses. » a-t-il dit devant les agents.Et de poursuivre : « Ne profitez pas de ce moment pour ne pas bien faire votre travail. De tout ce que vous faites, ce moi qui paiera le prix, car j’ai un bilan à présenter à la population à la fin de ma période de l’intérim. Je n’accepterai pas que je puisse échoué et Ceux qui pensent que je n’ai pas le pouvoir de sanctionner se trompent. »En perspective, le gouverneur Abibu Sakapela appelle les uns et les autres à l’introspection. Il veut bien voir un changement à tout le niveau afin de maximiser les recettes de la province et résoudre nombreux défis liés au décollage de ladite. »Ceux-là qui s’adonnent au coulage des recettes, arrêtez ! On va vous poursuivre. Les malchanceux subiront la rigueur de la loi. Je vous appelle donc à la prise de conscience et à l’ordre. Je lance aussi une mise en garde, certains tireront toutes les conséquences. » tonne Abibu.De leur côté, les agents ont promis se ranger derrière l’idée salvatrice du gouverneur. Ils promettent un travail acharné. Cependant, ils ont plaidé pour leur paiement régulier afin de bien assurer leur survie quotidienne étant agents de l’État. « Nous sommes disposés à travailler avec vous Mr le Gouverneur, (…). Néanmoins, songez aussi à nous, nous sommes des parents, nos enfants sont chassés de l’école, ils doivent manger, etc. » a souligné Sthya Bulaya.Dans l’actif de son mandat d’intérim, Abibu Sakapela dit avoir plusieurs charges à régler notamment l’appui aux services de sécurité, l’exécution des travaux d’intérêt communautaire, combattre des épidémies, et bien d’autres.
Signalons que c’est la grande salle de l’archidiocèse de Kisangani qui a servi des cadres à ces échanges. Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.