Tshopo : Ce message du CPJ qui dresse ses attentes et le profil d’un ministre provincial de la jeunesse

La Journée internationale de la jeunesse, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1999, est commémorée chaque année le 12 août afin d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problèmes de la jeunesse et célébrer le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société. Ainsi, le mois d’août est considéré comme le mois de la jeunesse du monde entier.

C’est dans ce cadre que le bureau du Conseil provincial de la jeunesse (CPJ Tshopo) par le biais de son Président, l’Ambassadeur Ricky Ndembhe Lisangi, a, dans un message officiel, salué le dynamisme politique de la Tshopo avec « un vent nouveau de Son Excellence madame le Gouverneur de la province de la Tshopo, Madeleine Nikomba » et la souhaite « plein succès ».

Cependant, dans ce même message, l’on peut lire des attentes de la jeunesse. En effet, le Bureau du CPJ souhaite voir une franche collaboration entre S.E.M le Gouverneur et le conseil. Notamment :

  • L’effectivité de la prise en charge des activités du conseil suivant le budget de la province;

Profil d’un ministre de la jeunesse

Pour le CPJ/Tshopo, l’animateur devra provenir ou doit passer dans le monde associatif de la jeunesse.

« Il doit être un quelqu’un de compétent, maîtrisant la situation générale de la jeunesse. Il doit provenir de cette catégorie. D’où, il devra être passé par des associations bien connues. C’est un quelqu’un qui a vécu dans un monde associatif. Pas de la politique, c’est un poste réservé à la jeunesse sans distinction des races ni couleurs politiques ou d’associations des jeunes », a écrit Me Ricky Ndembhe.

Quant à la réhabilitation du stade Lumumba, la jeunesse de la Tshopo estime que c’est une bonne nouvelle. Le CPJ suggère par contre que l’autorité provinciale devra aménager les terrains municipaux. « ça sera vraiment un actif patent de son séjour comme locataire du gouvernorat de province », a-t-il ajouté, citant des stades municipaux clés notamment à la commune Kisangani, à Mangobo, Lubunga, Kabondo et ailleurs.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.