Tshopo/Campagne Contre la Fièvre jaune: l’appel touchant de Walle Lufungula aux Tshopolais!

La RDC est parmi les trente-quatre pays en Afrique concernés par la fièvre jaune. Avec l’appuie de l’UNICEF et d’autres partenaires, une campagne de vaccination est prévue du 27 avril au 6 mai 2021 afin de lutter de manière efficace et efficiente contre cette épidémie, aussi bien dangereuse.

Dans la province de la Tshopo, cette campagne a la bénédiction de son Gouverneur qui a, samedi 24 Avril, livré, au cours d’un point de presse avec les partenaires, un message touchant à l’endroit des Tshopolais (habitants de la Tshopo).
Louis-Marie Walle LUFUNGULA appelle ainsi la population de sa juridiction à se faire vacciner massivement contre la fièvre jaune.

Dans son speech, le gouverneur « partant » à laisser entendre qu’il s’agira de renforcer  »l’immunité de la population dont l’âge varie entre 9 mois et 60 ans. » c’est le but de cette campagne de  »haute protection sociale. »

Cette maladie, très dangereuse, pourtant mésestimée, endeuille chaque année plus de 29 mille personnes dans le monde. Pour éviter les dégâts, le gouverneur lance un appel patriotique et pressent à tous ses frères et sœurs de la province dont l’âge varie entre 9 mois à 60 ans afin de sensibiliser et de se mobiliser pour se faire vacciner.

Selon le Gouv, les points de distribution sont les églises, les mosquées, les centres de santé et hôpitaux, les marchés, les écoles et autres lieux publics. Il a également souligné que le vaccin est gratuit.

Des doutes sur le vaccin!

Cette campagne connait déjà des difficultés avant même son lancement officiel. Elle intervient à un moment dominé par les effets dévastateurs de la Covid-19. Le vaccin contre le covid19 plane de doute dans le chef de la population. Ainsi, une confusion, accompagnée de la peur et le refus de tout vaccin, semble gagner déjà une grande place en RDC. Mais, les bonnes informations autour de la vaccination contribuent efficacement à l’éradication de ces doutes.

Et dans la Tshopo, face à toutes ces rumeurs, Walle LUFUNGULA élucide le fait.

Beaucoup de nos compatriotes se lancent dans la désinformation, la manipulation et l’intoxication de la population à ne pas accepter ce vaccin. Ne vous laissez pas tromper, le vaccins préventif contre la fièvre jaune n’est pas celui contre la covid19 dont les folles rumeurs persistantes veulent décourager inutilement les congolais en général et les tshopolais en particulier. En clair, le vaccin dont est question ici, est celui de la fièvre jaune. » a-t-il fait savoir.

La province de la Tshopo n’est pas concernée par la première tranche du vaccin contre le Coronavirus. D’ailleurs, dans un entretien diffusé sur la radio canal orient, la semaine antérieure, la division provinciale de la santé révélait qu’aucune dose de vaccins contre le Coronavirus n’est dans la Tshopo. La DPS, dans ses explications, avait martelé sur les personnes concernées par ce vaccin qui sont : les médecins de la première ligne, les personnes présentant les signes du Coronavirus et les plus âgés.

Selon cette source, la Tshopo est programmée à la 2ième tranche qui n’est pas encore fixée.

« Les différences entre le Coronavirus et la fièvre jaune sont nombreuses et facilement détectables. La fièvre jaune est causée par la piqure du moustique. Le symptôme de ces 2 virus ont un seul point commun, une fièvre.
Celle de la fièvre jaune est intense et brutale. Pour la fièvre jaune, ces attentes peuvent être musculaire, rénale et hépatique. Cette fièvre amène un jaunissement, saignement nasal et quelques fois buccale, des douleurs abdominales… contre les 2 maladies, le seul moyen efficace est le vaccin préventif.  »
faut-il savoir.

Actuellement, cette campagne touche la Grande Orientale, la Mongala et l’Équateur.

UNE SEULE DOSE DE VACCIN SUFFIT À CONFÉRER UNE IMMUNITÉ À VIE CONTRE LA FIÈVRE JAUNE!

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.