Tshopo / 62 ans après : « Nous ne pouvons pas parler de l’indépendance », Cédric Etukumalo peint un tableau sombre

Soixante-deux (62) ans d’indépendance en République Démocratique du Congo, le représentant des étudiants de la Tshopo, Cédric Etukumalo, départage le présent du Congolais et les attentes de ceux qui ont lutté et ont payé de leur sang pour la souveraineté nationale de ce pays. Dans un message parvenu à Kis24.info, à l’occasion de la célébration de l’indépendance, l’homme fort du corps estudiantin a fait part de sa désolation, se référant à la situation actuelle du pays, qui, du reste, demeure perplexe et sombre.

Pour Etukumalo, le contexte politique de la RDC absorbe le sens de l’indépendance acquise dans la peine. C’est une désolation qui est écrit « 62 ans plus tard, le moins que l’on puisse dire est que le peuple congolais est miséreux et malchanceux ».

« Pendant plus de six décennies, nous vivons dans des mutations politiques et le pays a été livré non seulement à un pillage sans précédent de nos ressources minières mais aussi et surtout livré aux massacres et tueries sans aucune dignité », regrette-t-il.

Dans son adresse à la population Tshopolaise, Cédric Etukumalo peint un table sombre, s’agissant de la vie des institutions qui garantissent la démocratie. Ainsi, il préconise l’introspection et la circonspection, deux attitudes à adopter pendant la célébration de l’indépendance.

« La célébration de la journée de l’indépendance de notre pays aujourd’hui devrait se faire dans un climat d’introspection et de circonspection profonde car nous ne pouvons pas parler de l’indépendance lorsque toutes les institutions qui garantissent la démocratie sont ruinées », a-t-il souhaité.

Par ailleurs, le Représentant des Représentants des étudiants dans la Tshopo reconnaît le sacrifice de ceux qui ont arraché de force l’indépendance. Il lie à eux les militaires FARDC, au front contre le M23, les ADF, les CODECO, etc qui sèment terreur et désolation dans l’Est de la RDC.

« C’est avec honneur et mérite que nous adressons nos sincères félicitations à nos Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui, malgré les conditions difficiles, elles continuent à défendre l’intégrité territoriale de notre beau pays. Pensées spéciale et pieuse à vous chers héros », confie Etukumalo.

Les soixante-deux ans de l’indépendance de la République Démocratique du Congo ont été commémoré jeudi 30 juin 2022. Le contexte de cette commémoration a été particulier, suite à la guerre dans le Nord-Kivu contre le M23 et le retour de la relique de Patrice Lumumba, père de l’indépendance.

À Kisangani, aucun événement organisé dans le sens de cette commémoration n’a eu lieu. Cependant, la relique du héros national était de passage à Kisangani le 23 juin 2022, sur fond des cérémonies officielles y relatives.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.