Tshopo : 40 blessés graves dans un accident sur l’axe routier Lokutu-Lokumete

Au moins 40 personnes sont sorties blessées dans un accident grave intervenu Jeudi 07 Octobre dans un virage sur l’axe routier Lokutu-Lokumete, dans le territoire de Basoko. Un véhicule, transportant les travailleurs de la société PHC (Plantation et Huileries du Congo) s’est complètement renversé en pleine circulation. Nos sources sur place indiquent que ledit camion accidenté est à très mauvais état et appartient à la société PHC/Feronia.

Selon la société civile locale, le bilan provisoire de cet incident fait état de 40 travailleurs blessés graves avec des fractures des membres du corps, et les blessés emmenés à l’hôpital seraient dépourvus des lits, sans médicaments.

Cependant, des informations confidentielles renseignent à kis24.info que la société PHC interdirait aux chevaliers de plumes et à la société civile d’accéder à l’hôpital pour mieux s’acquérir de la situation et informer correctement le public. Pourtant, la situation est cependant catastrophique.

« 40 accidentés sont à l’hôpital dont la majorité sont étalés à même le sol », informe-t-on.

Dans la foulée, les citoyens vivant à Basoko dénoncent plusieurs actes ignobles entretenus par cette société.

« 15 leaders communautaires au cachot ; 2000 machettes ravis aux communautés ; village Yambienene totalement pillé ; betails saccagées ; plus de 36 ha d’arachides et maïs détruit par la PHC par des pesticides ; plusieurs maisons démolies ; tous les villageois en refuge dans la forêt à cause des tracasseries des Gardes Industrielles experts des amandes extra-judiciaires assistés par les éléments de la Police nationale congolaise et de l’auditorat militaire au service de la société PHC. Le taux de mortalité infantile parmi les records du monde à cause des impayements des travailleurs et manque de terre ou espace vital ; pas d’écoles, pas des routes, pas de maisons de travailleurs ni latrines et dont la pollution bat son plein », dénoncent-t-on.

Dossier à suivre !

Augustin TSHEZA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.