Sports : un club de Kisangani en voie de rater la coupe du Congo à Lubumbashi

À quelques jours du démarrage de la coupe du Congo version féminine, Inter Stars, club champion de la Tshopo, court derrière sa non participation à ce championnat. L’information vient de son Président, Pépé Lisungi président qui appel à l’aide financière.

 » Le côté déplacement, c’est là où nous avons un problème. Sinon nous avons déjà introduit notre note technique auprès du gouverneur qui fait l’intérim ça fait déjà une semaine. Nous avons aussi essayé auprès des gens qui ont des fondations ici, on attend leur suite » a-t-il informé.

Et d’ajouter :

« Nous lançons un appel aux gens de bonne volonté, au gouvernement provincial. Il y a encore un gouverneur qui est là. Il expédie les affaires courantes. Il a fait pour les équipes de AS Nika, TS Malekesa, CS Makiso, il en a toujours fait à chaque fois.  » poursuit le président de l’Inter Stars Club

Le football féminin risque de disparaitre

L’histoire renseigne que plusieurs équipes féminines de la Tshopo manquent le grand championnat, faute des moyens. Les deux dernières années, Okapi a été champion, et ne se présentait pas. Selon Pépé Lisungi, la mort du football féminin n’est plus loin.

 » Si les filles ne se déplacent pas pour Lubumbashi, je vous rassure que ce sera la disparition de football féminin à la Tshopo. » confirme-t-il.

À ce manque des moyens s’ajoute, l’irrégularité du championnat à Kisangani et l’implication moins forte des amoureux du ballon rond. Les clubs féminins qui fonctionnent, vivent dans la précarité. Et comme conséquence, aucune athlète de la Tshopo n’est présélectionnée en équipe nationale depuis plusieurs années.

À titre de rappel, l’Inter Stars de la Tshopo a été championne à la Commission provinciale de football de la Tshopo de l’édition 2021-2022. Ses athlètes doivent être à Lubumbashi avant le 15 mai, date du démarrage de la compétition nationale.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.