Résurgence de massacres dans l’Est: l’ASBL Yira/Nande, victime d’un « génocide inédit » tape d’un poing sur la table

L’association culturelles Kyaghanda Yira, offusquée des répétitives tueries dans les territoires de Beni, Lubero, Mambasa et Irumu , se dit vivement préoccupée par la recrudescence des Attaques répétées des Rebelles ADF qui ont pour impact des Massacres des Civils, des Embuscades, des Kidnappings des Civils, des Vols du Cacao, des Enrôlements forcés des Enfants, des Pillages des Biens, des Incendies Suicides des Maisons et des Déplacements massifs des Civils.

Cette association a dans un communiqué de presse dont une copie parvenue ce jeudi 09 Avril à la rédaction de kis24.info , salué la Mobilisation Démocratique, Citoyenne, Pacifique et Populaire de la Jeunesse exigeant de la part du Président de la République, Commandant Suprême des FARDC et Chef de l’État, le Respect de ces Nombreuses Promesses à Restaurer la Paix à l’Est de la RDC en général et en particulier la Région Sinistrée de Beni Ville et Territoire, de Lubero, de Mambasa et d’Irumu.

Soucieux du rétablissement totale de la paix dans cette région, plusieurs ASBL, ONGD et mouvements citoyens ont souvent accompagné par des minimes actions des forces publiques de sécurité dans la traque aux rebelles, cependant, pensent-ils, que sont toujours étouffées par les autorités militaires et les Jeunes sont mis aux Arrêts, cela, au mépris de la Constitution de la République, ce qui conduit des multiples manifestations des jeunes qui des fois ne sont pas digérés par les autorités urbaines.

Par ailleurs, cette Association culturelle informe à toute la Communauté Yira/Nande qu’une Assemblée Générale sera tenue à
Butembo au courant de la Semaine prochaine et va accueillir les Délégués en provenance de Tous les Vyaghanda du monde, en vue d’analyser et de penser une Stratégie Communautaire plus Rationnelle de Prévention et de Riposte aux Crimes dirigés contre la Communauté Yira/Nande.

Il faut noter que ces activités sont inscrites en marge du 5e anniversaire de l’assassinat crapulé du Père Vincent MACHOZI KARUNZU par un commando armé habillé en
uniforme des FARDC dans la nuit du 20 au 21 Mars 2016 à Vithungwe, Chef-lieu du groupement Isale-Bunyuka sur la Route Vuhovi-Vulamba au Nor-Kivu, organisé par Association Culturelle Kyaghanda A.s.b.l., Obughuma Bw’aba YIRA.

Gratius WANDJA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.