RDC/Tshopo: Tout savoir de l’échange entre Éve Bazaiba et le Gouv’ ai Abibu Sakapela

Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Environnement et développement durable, Eve Bazaïba, qui venait de recevoir le prix politique « strong ladies 2021, » a accordé le lundi 31 mai 2021, dans son cabinet de travail, une audience au gouverneur a.i de la province de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela.

Avec l’autorité provinciale de la Tshopo, la VPM- MEDD a évoqué des questions relatives à l’environnement et développement durable dans cette partie de l’ex-Province Orientale.

Profitant de l’occasion lui accordée par l’ex-candidate Gouverneure de la Tshopo, le gouverneur ai a indiqué certaines priorités de la province dont la préservation de la forêt, le reboisement et surtout la lutte contre la déforestation.

« Parmi les questions évoquées, il y a également les problèmes environnementaux. La Tshopo ayant une grande forêt et une riche diversité. La gestion des aires protégées a également été passée en revue avec la Vice-premier ministre », a relevé le gouverneur a.i Maurice Abibu.

Elue de la circonscription de Basoko dans la province de la Tshopo, Eve Bazaïba est la représentante de la Tshopo au sein du gouvernement de la République, selon Maurice Abibu Sakapela.

Il espère ainsi que c’est par elle que passeront certains plaidoyers en faveur de cette province.

C’est là l’une des raisons pour lesquelles, le gouverneur intérimaire de la Tshopo a indiqué avoir tenu à voir la VPM Eve Bazaïba avant son retour pour Kisangani afin de lui présenter les civilités.

On se souviendra que ces derniers temps, la province de la Tshopo est secouée par une crise institutionnelle que le gouverneur ai tient
pour “remercier la VPM-MEDD pour le rôle joué dans la résolution des problèmes qui ont secoué, dernièrement, la province de la Tshopo. »

« La Vice-premier ministre Eve Bazaïba, qui est une fille de notre
terroir, de ce fait notre représentante dans le gouvernement Sama Lukonde. Comme je suis en train de rentrer vers Kisangani, il y eut fallu que je vienne lui présenter des civilités et obtenir d’elle quelques conseils concernant la gestion de la province de la Tshopo », va-t-il expliqué.

Avec L’AVENIR

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.