RDC / Tensions à l’Est : la RDC fermera ses frontières avec le Rwanda à 15 heures dès vendredi

D’après une dépêche relayée par l’agence de presse Reuters, qui cite une déclaration du gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi, la République démocratique du Congo a décider de fermer sa frontière avec le Rwanda.

Ceci fait suite à la mort d’un militaire Congolais, tué, ce vendredi, par des policiers Rwandais à la petite barrière entre Goma et Gisenyi. « la RDC décide de fermer ses frontières avec le Rwanda, au Nord et Sud Kivu, dès ce vendredi jusqu’à nouvel ordre. La décision entre en vigueur à partir de 15h (DGM) », a-t-on lu Twitter.

Selon un communiqué signé par la cellule de communication attachée au Gouvernorat du Sud-Kivu, cette mesure entre en vigueur ce vendredi 17 juin 2022, et est de stricte application.

« Le Gouverneur du Sud-Kivu, Son Excellence Monsieur Théo Ngwabidje Kasi informe le public que sur instruction de la haute hiérarchie du pays et compte tenu de la situation sécuritaire, tous les postes frontaliers avec le Rwanda seront, à dater de ce jour, fermés à 15h locales. Cette mesure est de stricte application et les contrevenants ne s’en prendront qu’à eux-mêmes, précise l’Autorité provinciale », a fait savoir le gouvernorat du Sud-Kivu.

Ce vendredi, un incident malheureux s’est produit à la petite barrière à Goma. Au moins, 4 morts et 2 blessés graves, c’est le bilan de la fusillade. Les victimes sont notamment 2 policiers et 1 civil rwandais, ainsi qu’1 soldat des FARDC. Les mobiles de cette fusillade ne sont pas encore connus.

Cependant, les membres du Mécanisme Conjoint de Vérification de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs CIRGL, enquêtent déjà sur l’incident de ce matin à la « Petite barrière ».

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.