RDC/Retard des diplômes d’État édition 2014 : Promesse Matofali alerte le gouverneur du Nord-Kivu (lettre)

Le député provincial du Nord-Kivu , Promesse Matofali Yonama vient de saisir, ce mardi 11 janvier 2022, le gouverneur militaire sur le dossier des diplômes d’État du Nord-Kivu qui tardent à être délivrés.

Plusieurs anciens élèves ne sont pas en possession de leur diplôme d’État malgré leur réussite aux Examens d’État .Cette situation touche plusieurs promotions et surtout celle de 2014 qui jusqu’à présent n’a vu aucun diplôme être délivré. Une situation qui dure plus de huit (8) ans et qui devient très inquiétante.

C’est ainsi que l’élu de Butembo,Promesse Matofali a saisi dans une correspondance parvenue à Kis24.info le gouverneur militaire pour qu’il interpelle sa hiérarchie par rapport à cette situation déplorable.

« Quelqu’un qui a fini ses études secondaires, il y a huit ans ou douze ans,mais pour obtenir son diplôme d’état,ça devient un problème car pour obtenir son diplôme universitaire ,on vous obligé à avoir votre diplôme d’État. Nombreux ne trouvent pas du travail parce qu’ils n’ont pas des papiers exigés même s’ils ont déjà fini ses études ,ce qui le bloque dans leur vie », s’inquiète Promesse Matofali.

Une solution urgente doit être trouvée pour que ces anciens élèves jouissent de leur droit malgré que certains d’entre eux sont déjà décédés sans pour autant voir leur papier de diplôme.

« C’est pourquoi nous avons écrit au gouverneur de trouver un moyen d’entrer en contact avec Kinshasa car il représente le gouvernement Central ici en Province pour trouver une solution à ce problème. Nous ne voulons pas voir souffrir au moment qu’il a réussi ,il a payé tous les frais et le gouvernement est incapable de leur octroyer leur diplôme », ajoute-t-il.

Plusieurs personnes sont en manque de leur diplôme faute au gouvernement congolais et pour d’autres promotions qui ont déjà obtenus les leurs,ils ne sont jamais au complet,il y a au moins un diplôme qui manque pour quelques institution.

Par Gloire Bakyahulene

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.