RDC/Informateur: l’expérience politique de Bahati Lukwebo n’est plus à prouver (Lambert Lambe)

Lambert Lambe Kevin, communicateur et cadre du Parti politique Alliance des Forces démocratiques du Congo AFDC, s’est réjouit du choix porté par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi sur le sénateur, Pr. Bahati Lukwebo comme « informateur » afin d’identifier la nouvelle majorité au sein du parlement.

Un choix qu’il dit  » logique  » vis a vis de l’expérience politique de ce dernier dans la classe politique congolaise.

Dans un entretien téléphonique accordée à Kis24.info, ce cadre de l’AFDC, a tracé le profil du Sénateur Bahati Lukwebo, profil sur lequel le président de la République a eu raison de porté son lot pour s’attendre à un travail de qualité.

«La décision du président de la République est un choix que nous attendions tous d’autant plus que l’expérience politique du sénateur, le professeur Bahati Lukwebo n’est plus à prouver; il a été à côté des gouverneurs, à côté des sénateurs, à côté des mandataires… il a été dans plusieurs secteurs. Le choix porté sur lui nous a réjouit au niveau du parti et toute la classe politique car le président a compris qu’il fallait quelqu’un de très expérimenté» rassure Lambert Lambe.

Et d’ajouter :

«Bahati Lukwebo repondra a sa mission, il n’est pas encore question de parler ici du poste de premier ministre dont il a également les capacités. Il incarne des valeurs politiques laissons lui le temps de finir à la mission lui confier celle d’identifier la majorité au parlement ; c’est une lourde mission mais il connaît bien déjà le terrain et donc elle est facile.»

Profitant de cet échange, le communicateur de l’AFDC a également appelé les dissidents à revenir at home et se rallier au tour de leur autorité morale statutaire, le professeur Modeste Bahati Lukwebo.

En date du 31 Décembre, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi avait nommé via ordonnance, le numéro 1 de l’AFDC comme informateur.

Modeste Bahati Lukwebo aura une mission d’identifier la nouvelle majorité parlementaire pour permettre au président de la République de se constituer un gouvernement de l’«union sacrée»

Mission qu’il effectuera pendant 30 jours plus un mois une fois renouvelable.

Germain Busoke Duperso

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.