RDC: Fin de l’épidémie d’Ebola au Nord-Kivu

Enfin, la RDC vient de déclarer ce lundi 3 mai la fin de la 12e épidémie d’Ebola apparue le 7 février dernier dans le Nord-Kivu. C’est le ministre de la santé publique, hygiène et prévention, le docteur Jean Jacques Mbungani qui vient de faire cette annonce à la presse.

Selon les statistiques, au Total, Douze (12) personnes ont été infectées et six sont décédées au cours de la dernière résurgence d’Ebola, qui a duré près de trois mois dans les zones de santé de Biena, Katwa, Musienene et Butembo, au Nord-Kivu (Est de la République démocratique du Congo.)

La récente résurgence est liée à l’épidémie de 2018-2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, au cours de laquelle 3 470 personnes (dont 28 % d’enfants) ont été infectées et 2 287 ont été tuées. Une autre flambée dans la province de l’Équateur, dans l’ouest de la RDC, a infecté 130 personnes (dont 11 enfants) et tué 55 personnes entre juin et novembre 2020.

Depuis dimanche 25 Avril, on est à 8 jours de la fin de l’épidémie. Nous allons vaincre cette maladie. C’est l’autorité, le ministre de la santé qui pourra déclarer la fin de l’épidémie » avait espéré Guy Makelele, estimant que la situation va évoluer en faveur de la population.

Le coordonnateur de la division provinciale de la santé, Guy Makelelé, avait tout de même indiqué que les équipes de riposte contre Ebola sont aussi confrontées à la situation sécuritaire instable dans la région. Cette insécurité a impacté négativement sur les activités de riposte dont les enterrements dignes et sécurisés, la vaccination et autres.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.