RDC : À Kisangani, des administratifs informés sur le cadre juridique des changements climatiques

Organisée à Kisangani par JUREC, une ONG congolaise s’occupant des questions environnementales, une session d’information réunit 25 administratifs et acteurs de la société civile pour leur informer sur le cadre juridique des changements climatiques.

Dans ce bloc sélectif , les professeurs d’universités, les administratifs et la société civile s’y trouvent. Durant trois jours, ces cadres de la province de la Tshopo seront sensibilisés sur le cadre juridique des changements climatiques et la contribution déterminée au niveau national.

Interrogée par kis24.info, l’ONG JUREC (Juristes pour l’Environnement au Congo) a souligné que le changement climatique modifie l’équilibre thermique de la terre et a des nombreuses conséquences sur l’homme et l’environnement. C’est dans ce contexte qu’avec un appui technique et financier de l’ambassade de Pays-Bas en RDC, elle met en œuvre ce projet de sensibilisation à travers 3 provinces de la RDC.

Prenant part à cet atelier d’information, le ministre provincial de l’environnement, Monsieur LOKULA, loue les efforts de l’ONG JUREC pour cette initiative et encourage les participants à capitaliser les acquis de cet atelier et à s’organiser pour permettre à notre province de se préparer pour ce combat.

En outre , maitre Félix LILAKAKO MALIKUKA CREDO, Président du Conseil d’administration de l’ONG JUREC et avocat au barreau de la Gombe, invite les acteurs de la province de la Tshopo à s’approprier les questions de changement climatique, sur les quelles repose l’avenir de la RDC.

Auprès de kis24.info, Me Félix LIKAKO croit à l’appropriation par la population des notions climatiques de l’air:
« Nous osons croire que cet atelier permettra à vous acteurs de la province de la Tshopo de vous approprier les questions liées aux changements climatiques, d’identifier les rôles respectifs et surtout renforcer les mécanismes de collaboration pour assurer une mise en œuvre efficace de la CDN dans la province de la Tshopo », a-t-il indiqué.

Lancé mardi 14 Décembre, cet atelier d’information aux parties prenantes provinciales sur les questions juridiques relatives aux changements climatiques va se poursuivre jusqu’au Jeudi 16 du mois courant en associant d’autres couches de la population de la ville de Kisangani.

Steves TISSERON

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.