PRÉ-COP27 : Voici les grandes lignes pour développer les partenariats au bénéfice des communautés à Yangambi

Au sortir de la plus grande messe mondiale de l’environnement pour le développement durable et en prélude de la COP27, tenue récemment dans la cité de Yangambi (Tshopo), une réserve luxuriante de biosphère, les pays des bassins tropicales humides de la planète ont montré entre autres leurs volontés manifestes de développer des partenariats gagnants-gagnants pour bénéficier les communautés locales de la contrepartie.

En effet, les lampions se sont éteints, Mercredi 07 septembre dernier, sur la Conférence Scientifique Internationale sur les forêts tropicales humides du Bassin du Congo et des autres bassins de la Planète ouverte lundi 05 septembre à Yangambi, dans la province de la Tshopo.

A l’issue de ces échanges et discussions,les scientifiques, plus d’une centaine venus de différentes universités du Monde et de la République Démocratique du Congo ont rendu public une série de recommandations dont les grandes lignes sont notamment :

  • Developper des partenariats gagnants-gagnants pouvant permettre de valoriser le capital humain et de faire bénéficier aux communautés locales la contrepartie par le développement des activités génératrices de revenu et la mise en place des mécanismes efficaces de contrôle à travers une meilleure décentralisation et autonomisation des structures de base;
  • Appuyer/financer la recherche scientifique multidisciplinaire et doter des équipements et infrastructures les structures d’appui à la recherche dans les pays des Bassins des forêts tropicales ;
  • Ameliorer la gouvernance des aires protégées entre autre par la gestion participative , la mise effective des plans de gestion, l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines grâce au partage équitable des bénéfices ;

Eve Bazaiba Masudi Vice-premiere Ministre Ministre de l’Environnement et Développement durable, a gagné ce pari. Pour elle, c’est un sentiment non seulement du travail bien fait mais aussi très bien accompli.

« À vous chers Scientifiques,mes sincères félicitations et remerciements pour des échanges de très haute qualité qui ont animé les trois journées de la Conférence. Nous avons certainement organisé la première édition et nous sommes déterminés à maintenir la même dynamique en organisant d’autres fora des scientifiques face aux enjeux du climat », a-t-elle dit.

Et d’ajouter : « Je vous félicite sincèrement pour la déclaration que vous avez rédigé de façon tout à fait participative,je vous garantis de son insertion dans l’agenda de la prochaine réunion ministérielle de la Précop27 en octobre prochain ».

Notons que la cérémonie de clôture s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Pays Bas en RDC, du représentant de l’UNESCO et du président de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), l’archevêque de Kisangani, Marcelin UTEMBI.

Redaction

One thought on “PRÉ-COP27 : Voici les grandes lignes pour développer les partenariats au bénéfice des communautés à Yangambi

  1. Nous sommes ému par un sentiment émotionnel qui aujourd’hui restera un point marquant dans cette entité d’une grande biosphère remarquable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.