Politique : Ces accolades entre Nikomba et la notabilité qui augurent un vent neuf à la Tshopo

Investie Gouverneure depuis le 4 août dernier, Maître Madeleine Nikomba Sabangu, a, avant de regagner Kisangani, participé à un banquet de gala, ce dimanche 14 août à Kinshasa, organisé par les notables issus de la Tshopo à son honneur.

Des accolades sur fond des sourires, du festin discutant, des pas des danses, Nikomba, Lendongolia et la notabilité se sont donc renouvelés confiance pour mener à bon port la grande province de la Tshopo, qui, avec l’avènement d’une nouvelle équipe augure un vent neuf et tournant décisif vers le développement participatif de la Tshopo.

Devant ses hôtes, Madame Nikomba a exprimé sa fermeté de ramener la Tshopo dans un emplacement plus beau qu’avant. Elle a profité de cette occasion pour solliciter l’accompagnement de ses aînés, car, selon elle, la province est une grande machine et bien qu’élue Gouverneure, elle ne représente qu’une seule pièce.

« Sans votre concours, sans le concours de tous, il nous sera difficile de voir notre province briller autant que nous le souhaitons tous. Ces défis et problèmes nous étant communs, la réussite sera commune. Nous n’envisagerons jamais un échec commun puisque nous, autant que notre grande province, valons mieux que ça », s’est-elle attelé.

Son attitude a été celle d’une enfant en quête de la sagesse devant ses parents. Elle s’est servi de ce maxime pour exprimer sa soif d’être outillée par les grands noms de la Grande Orientale vivants à Kinshasa. « lorsqu’un jeune entre dans le baraza ya wa zee, si le privilège de la parole lui est accordé, il doit être bref parce que sa présence dans ce lieu-là constitue une opportunité pour lui d’apprendre d‘eux », a humblement ajouté Madeleine Nikomba.

Dans cette même optique, la Gouverneure de la Tshopo s’est dite ouverte et attentive à ces invités, tout au long de son mandat, afin de mener à bien la lourde mission lui confiée. Pour elle, après la course au Gouvernorat, c’est la famille Tshopo qui revient au centre de tout. Avant de clore, elle a tendu la main à son challenger au second tour du scrutin, Tony Kapalata Maloha.

« Dans cette entente et cette unité restaurées, affrontons courageusement nos problèmes et relevons avec succès les défis de notre province. J’ai la ferme conviction que notre ennemi commun qui n’est rien d’autre que le sous-développement ne résistera pas à l’unité de toutes les forces, intelligences et sagesses qui se trouvent ici et ailleurs, chez ceux qui n’ont pas pu nous rejoindre, ce soir ».

Des figures remarquables ont rehaussé leur présence à ce festin. Dans la salle, Monsieur Daruwezi, Madame Eve Bazaiba, le Professeur Émile Bongeli…et le Vice-gouverneur Paulin Lendongolia qui sera à Kisangani, dès ce lundi pour la remise et reprise avec le Gouverneur aï.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.