Nord-Kivu: Pour motif non connu, le député Josué Mufula débarqué de l’avion à l’aéroport de Goma

Voulant retourner à Kinshasa après avoir participé au festival Amani, le député national Josué Mufula a été stoppé net par le service de la Direction Générale des Migrations (DGM) ce mardi 08 Juillet 2022 à l’aéroport international de Goma.

Lors de son séjour dans sa circonscription électorale, Mufula a critiqué « positivement » l’État de siège et a porté plainte contre les sociétés brassicoles Premidis et Consorts. Ce qui serait à la base de son arrestation au pied de l’aéroport.

« Au pied d’avion, on m’a intercepté par quelqu’un qui se présente comme chef de la DGM et il dit qu’il a reçu les instructions de la hiérarchie interdisant que je puisse voyager. Donc voila Je suis entre les mains de services de sécurité, ils refusent que je monte dans l’avion » ainsi a t-il confié à la presse.

Il a ajouté que ses dernières interventions ont tellement gênées.

« Je sais que mes dernières interventions ont gêné en critiquant l’état de siège positivement mais aussi on exigeait aux taximens de pouvoir peindre leur véhicule en jaune. Et moi, j’ai démontré que trop de taxes, ce n’était pas bon, j’ai démontré que la population souffre énormément après l’éruption volcanique »

Selon le député, la chasse à l’homme a débuté lundi 07 Février dans la soirée lorsque sa cousine qui était à bord du véhicule de son cousin a été intercepté par un colonel au niveau du marché Alanine, jusqu’à son débarquement de l’avion, son véhicule ne lui était pas encore rendu.

Gloire Bakyahulene

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.