Nord-Kivu / Dossier Premidis : Volte face du député Josué Mufula qui confesse ses torts

Le député national Josué Mufula, de retour ce vendredi 25 février, le député Josué Mufula a promis retiré sa plainte portée contre la Société brassicole Premidis et Consorts. Celà après une visite aux bureaux et entre-pots de l’entreprise précitée en ville de Goma.

D’après Josué Mufula, il se serait trompé de cible ,il affirme que les produits de Premidis seraient conformes aux normes.

« Nous voudrions nous impreigner des vraies réalités de Premidis parceque nous l’avons cité en tort dans la fabrication de la boisson fortement alcoolisées frelatée avec cette visite guidée. Avec toutes les explications qui ont été fournies ici nous pensons qu’il y a lieu de changer de fusil d’épaule et de pouvoir réajuster la cible », mentionne cet élu de Goma.

À lui d’ajouter : « Les produits Premidis apparemment répondent aux normes .On nous a démontré que c’est une société qui est en parfaite collaboration avec l’Etat Congolais et nous pensons qu’il ne faut pas continuer à ternir l’image de cette société qui fait beaucoup des choses pour la jeunesse ou nous a parlé de l’Université Catholique La Sapiens ,on m’a montré d’autres projets à Masisi et Rutshuru ».

Il a par la suite confessé : « Vous savez dans la vie lorsque vous avez évolué dans le mensonge, quand vous apprenez la vérité, n’ayez pas honte de dire la vérité ».

Le député national Josué Mufula a ,par la suite,fait savoir qu’il va introduire une question orale avec débat à la prochaine session de Mars à laquelle le ministre en charge du commerce extérieur devra répondre pour clarifier sur la provenance les produits qui sont attribués à la société Premidis et qui seraient prohibés à la consommation.

Gloire Bakyahulene

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.