Nord-Kivu : Deux présumés Ougandais ADF arrêtés au poste frontalier de Kasindi à Beni

Les services de sécurité ont mis la main ce lundi 28 décembre 2020, à deux (2) suspects présumés rebelles Ougandais de Forces Démocratiques et Alliées (ADF) à Kasindi au Nord-Kivu.

Ces derniers ont été maîtrisés au poste frontalier de Kasindi quand ils voulaient traverser la frontière du côté congolais en revenant de l’Ouganda. Ils ont été arrêtés par les services de sécurité.

Suite à la clameur populaire, des jeunes de Kasindi-Lubiriha ont sollicité auprès des services de sécurités qu’on puisse leurs livrer ces deux présumés rebelles « en vue d’être lapidé publiquement« .

Les FARDC et la police n’ont pas cédé à cette demande. Elles ont dû crépiter plusieurs coups des balles pour disperser les manifestants.

Tout l’avant-midi de ce lundi la tension a été perceptible à Kasindi, renseignent des sources indépendantes.

Les rebelles ougandais de Forces Démocratique Alliées (ADF) sont des auteurs des centaines des morts des civils dans la région de Beni depuis 2014.

Jonathan Kataliko

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.