Nord-Kivu: des morts après une attaque des miliciens Mai-mai à Butembo

Des tirs en armes lourdes et légères ont été entendus, vers 22 heures du lundi 19 à ce mardi 20 Avril 2021 en ville de Butembo au Nord-Kivu (Est de la RDC.)

Il s’est agi d’une attaque des assaillants Mai-Mai au Camp de l’armée à Rughenda. Selon le maire de Butembo, Mbusa Kanyamanda, 4 miliciens dont une femme ont été tués lors de la riposte des militaires Congolais.

«  Ce matin nous avons retrouvé 4 corps qui gisent au sol » a expliqué l’autorité urbaine qui affirme que les miliciens sont venus attaqués ce camp en vue de libérer les leurs.

«  Nous avons annoncé hier lors de la présentation des 36 criminels que les assaillants préparent attaquer la ville et le camp de Rughenda mais aussi le quartier général de la Monusco était aussi ciblé. Voilà, ce matin ça vient de se dévoiler heureusement que notre armée est déjà en alerte, la police et la population voilà pourquoi nous avons été à la hauteur de déjouer cette attaque. Notre armée a été professionnelle nous nous en Félicitations » a-t-il fait savoir.

La situation est sous contrôle dans la ville de Butembo, rassure l’autorité urbaine. Maître Mbusa Kanyamanda sollicite la collaboration de la population dans la sécurisation de la ville.

«  Tout va bien, nous allons encore rassurer la population. Nous sollicitons sa contribution » a-t-il conclu.

Pour rappel, 36 présumés criminels ont été présentés à la presse ce lundi en ville de Butembo. Ils préparaient des évasions dans le camp de la Monusco et des forces armées congolaises (FARDC).

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.