Nord-Kivu: arrêtés puis conduits au cachot de l’ANR, 50 manifestants « anti-Monusco » libérés

Dans le cadre des activités à mener dans la campagne anti-Monusco, 50 manifestants ont été arrêtés sur la rue père Gérôme Masumbuko, ce mercredi 14 Avril 2021 à Butembo. Parmi ces manifestants figurent 32 de la LUCHA et 18 du groupe de pression anti-Gang Butembo.

Le gouverneur avait déjà interdit ,de suite des violences engendrées lors de ces manifestations surtout à Goma, toute marche sur l’étendue de la province du Nord-Kivu.

C’est ainsi que la Police Nationale Congolaise a arrêté ces manifestants qui voulaient se rendre à la mairie au dernier jour de la série de dix jours sans activités lancées lundi 05 Avril par les associations et Mouvements citoyens de la ville de Butembo enfin d’exiger le départ de la Monusco de l’Est de la République Démocratique du Congo qualifiée de complice dans l’insécurité qui sévit dans cette partie du pays.

Après près d’une heure passée au cachot du service de renseignement, ces militants de la Lucha et mouvement anti-Gang Butembo ont recouvré leur liberté sans débourser quoique ce soit comme amende.

Ces derniers ne cessent de brandir leur position contre la présence « impuissante » des éléments de la Munusco dans plusieurs régions du Nord-Kivu, en proie aux multiples groupes armés dont les étrangers ADF à Beni. Les ADF sont, en rappel, auteurs de massacres des civils de le territoire de Beni, il ya près de 6 ans.

Gloire BAKYAHULENE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.