Naufrage de la baleinière « Sacré Cœur »: Eve Bazaiba, larmes aux yeux, adresse ses « pensées » aux familles éplorées

La Tshopo, endeuillée depuis vendredi soir par le naufrage odieux de la baleinière « Sacré Cœur », faisant de morts et des rescapés, ne cesse d’être au cœur des pensées de plus d’un, compatissant avec nombreuses familles éplorées dont les unes ou les autres n’ont pas encore retrouvé les leurs péris.

Dans un tweet publié sur son fil officiel ce dimanche, l’honorable Eve Bazaiba s’adresse à la Tshopo plus particulièrement le territoire de Basoko, son fief natal, avec de larmes aux yeux, pleurant encore son mari, mort il y a une semaine de suite d’une maladie.

À Kisangani, le bilan officiel de ce drame n’est pas encore connu.
Cependant, les recherches se poursuivent sur le lieu de l’incident.

Tshopo : Naufrage du « Sacré Cœur », Madeleine Nikomba « douloureusement éplorée » exige une enquête

https://kis24.info/2021/01/09/tshopo-naufrage-du-sacre-coeur-madeleine-nikomba-douloureusement-eploree-exige-une-enquete/

En rappel, Sacré cœur était en partance pour Basoko, avec une embarcation de fortune. Elle s’est éteinte à quelques mètres de Beach Jaloux Jaloux vers 20 heures locales pendant les manœuvres du décollage sur l’aval du majestueux fleuve Congo.

La surcharge (plus de 600 sacs de ciment, etc) et l’état vétuste de l’engin sont parmis les causes de ce énième naufrage.

Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.