Méningite à la Tshopo : Tshisekedi invite Sama Lukonde à la mise en place d’une cellule de crise

La République Démocratique du Congo a déclaré une flambée épidémique de méningite dans la province de la Tshopo, plus précisément dans le Territoire de Banalia (± 128 Km de la ville Kisangani. Selon l’OMS, 261 cas suspects et 129 décès (létalité de 50 %) au total ont été notifiés à la date du 7 septembre 2021.

Cette question d’urgence sanitaire était au cœur de la dix-neuvième réunion du conseil des ministres tenue ce vendredi 10 septembre 2021, présidée par le président Félix Tshisekedi. Le Gouvernement a noté que cette épidémie se caractérise par un taux de mortalité avoisinant 50% de décès des cas rapportés.

En raison de la gravité de la situation, rapporte le compte-rendu de cette réunion lu par Patrick Muyaya, le Président de la
République a instruit le Ministre de la Santé Publique à prendre toutes les dispositions pour contenir cette épidémie de méningite, interrompre sa chaine de transmission dans la province de la Tshopo et ainsi éviter qu’elle se propage dans les autres provinces et pays limitrophes.

Félix Tshisekedi a, cependant, invité de Premier Ministre à mettre en place une Cellule de crise en vue de suivre les activités de la riposte au quotidien et de s’assurer de l’implication effective de tous les ministères sectoriels et services dont le concours sera jugé utile pour l’efficacité de la riposte.

Notons, par ailleurs, que dans le Territoire de Banalia, le comité local de coordination s’emploie d’ores et déjà au service en vue de pallier définitivement à ce nouveau fléau sanitaire.

Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.