Médias : HABARIYAAMANI.NET, ce nouveau support web pour la promotion de la paix à Kisangani

Le monde médiatique, plus spécifiquement dans le journalisme en ligne (Presse Web) connait un nouveau-né à Kisangani, une ville qui rayonne, dorénavant, dans le web journalisme, malgré les multiples défis auxquels font face les médias en ligne.

Après un rêve, une histoire, aujourd’hui, il s’agit d’un média, d’une nouvelle et belle aventure qui commence. HABARIYAAMANI.NET, c’est de lui qu’il s’agit. Le nouveau support web va s’aligner dans une politique éditoriale de la promotion de la paix et les droits de l’homme, afin de tenter relever les défis y relatifs à Kisangani.

La fondatrice Lydie Makuru, Journaliste et Master en journalisme de Paix, dit avoir pris les risques, pas dûment faciles, de se lancer dans l’aventure. « Habariyaamani.net est un nouveau-né, un nouveau venu dans le monde médiatique (media en ligne). Il vient s’ajouter dans le lot important des medias déjà existant. Malgré le nombre important des medias, nous n’avons pas un seul instant hésité de prendre également le risque de nous lancer dans cette aventure, permettez le terme », a-t-elle confié, dans un point de presse organisé, jeudi, au café français de Kisangani.

« Le choix de « habariyaamani » se justifie par notre politique éditoriale, une politique qui repose sur la promotion de la paix et des droits de l’homme. Habariyaamani vise à informer autrement, à humaniser l’information, en mettant l’homme au centre de ses informations. Que nos écrits ne soient celles qui choquent, qui dérangent, qui prennent position, ou qui divisent », a ajouté la journaliste Makuru.

Confiant du travail fait par les autres, le media Habariyaamani traitera les informations de tous les secteurs comme c’est le cas avec d’autres médias (Politique, sécurité, santé, éducation…) mais la particularité de ce media résidera dans l’écriture. « Les mots à utiliser, plus loin même l’angle de l’information à exploiter. C’est ça qui fera la différence de habariyaamani.net », a expliqué la fondatrice.

Et de marteler :

« La paix n’est pas seulement l’absence de la guerre, mais aussi l’absence de violences structurelles (Ex : les inégalités sociales, les injustices…). Notre media met l’accent sur la paix car, quand les routes sont délabrées, quand l’on ne sait pas avoir accès facilement aux soins de santé, quand les enseignants sont mal rémunérés… c’est la paix qui est menacée. Donc, il faut en parler pour interpeller les décideurs ».

Dans cette même perspective, Habari ya Amani ne compte pas se limiter là, il veut aller plus loin avec des perspectives plus larges. « Aujourd’hui media en ligne, demain peut-être un groupe media », a fait savoir Asimwe Makuru tout en implorant l’accompagnement de ses confrères. « Habariyaamani est un bébé, votre cadet, il a donc besoin de votre soutien, votre accompagnement. Vos remarques et suggestions nous seront d’une importance capitale pour mieux faire », a-t-elle conclu.

L’un des médias références de l’actualité à Kisangani et toute la grande Orientale, KIS24.INFO souhaite le meilleur et un bon vent à HABARIYAAMANI.NET. Il promet son accompagnement tout azimut pour la réussite des objectifs du nouveau-né dans l’espace médiatique de Kisangani.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

One thought on “Médias : HABARIYAAMANI.NET, ce nouveau support web pour la promotion de la paix à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.