Macron, Le Pen et les enjeux électoraux : Quid de la position de la communauté congolaise en France ? (Par Nestor Fataki)

Dimanche 10 avril est l’un des jours marquants de l’histoire de la France. Les français ont décidé d’aller exprimer leur choix à l’élection présidentielle. Les bureaux de vote ont ouvert leur porte depuis 8h jusqu’à 20h pour accueillir les électeurs. Contrairement à 2017, il y a une faible participation des français à l’élection présidentielle, est établie à 65% au niveau national, selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, en recul de 4,4 points par rapport au précédent scrutin de 2017, où il avait atteint 69,4%.

À la clôture, très attendus, les résultats provisoires ont montré la qualification de deux candidats pour le second tour des élections, Emmanuel Macron avec 28,5% et Marine Le Pen avec 24,2% (BFM TV).
La soirée a été mouvante à l’annonce de ces résultats provisoires partout en France, tous les candidats ayant participé à ces élections se sont exprimés et ont profité de remercier leurs électeurs. Pour les candidats qui n’ont pas été qualifiés au second tour, chacun a donné le mot d’ordre de soutenir l’un ou l’autre candidat à la course présidentielle. À en croire leurs sorties médiatiques, Macron est bien plébiscité par la majorité de candidats à l’élection présidentielle qui ont demandé à leurs électeurs de voter pour lui, au second tour.

Que dire de la position de la communauté Rd-congolaise en France face à ces enjeux électoraux ?

La communauté congolaise a suivi de très près les programmes de différents candidats depuis le lancement des campagnes électorales et le jour-J des élections dimanche dernier. La plupart de congolais ont une bonne perception du programme d’Emmanuel Macron et souhaiteraient le voir être réélu à sa succession pour un mandat de 5 ans à l’Elysée.

Cependant, Ils critiquent le programme de Marine Le Pen qui a tendance de mystifier les étrangers et sa vision qui peut diviser la France. Son programme pense que le programme de Marie le Pen est dangereux pour la France et son avenir en tant que grande nation. Cela se fait surtout sentir dans le domaine sur le plan économique : elle veut sortir de la zone euro, revenir sur l’indépendance de la Banque centrale, taxer « les autres » (les produits étrangers ou les migrants) ou mettre en place une protection sociale discriminatoire.

La seule grande différence, c’est la disparition de l’austérité. Et quand dans sa lutte, Elle devrait taxer les travailleurs étrangers, pour renflouer l’UNEDIC et favoriser l’emploi des Français à une période où le taux de chômage est élevé. Elle a perdu une bonne image auprès de la plupart des communautés étrangères vivant en France notamment la RD-congolaise.

Il en est de même pour Éric Zemmour qui est sorti 3è avec 7, 07%, un score décevant et cherche à se rapprocher de Marine Le Pen demandant ainsi à ses électeurs de voter pour la candidate du Rassemblement Nationale. Eric Zemmour n’a pas une bonne image et n’est pas accepté par la communauté congolaise vivant en France à cause de sa politique discriminatoire vis-à-vis des étrangers.

À Grenoble, où je vis, la majorité d’électeurs ont reçu avec joie ces résultats voyant Macron à la tête et souhaite, de vive voix, qu’il remporte le second tour. Il en est de même pour d’autres villes de la France, où les congolais ont acclamé haut et fort la victoire d’Emmanuel au regard de son programme amélioré et sa vision de rassembler tous les français pour la transformation de la société française dans tous les domaines.

Il en est de même du respect qu’il accorde aux étrangers et l’assurance de sa protection dans le respect strict des lois.
Toute l’attention est donc tournée au second tour de l’élection prévue pour le 24 avril qui va départager les deux candidats. Et ainsi, une nouvelle page de l’histoire de la France s’écrira.

Depuis Grenoble, Nestor FATAKI MUBANGU

Redaction

  1. Nous tenons à vous dire merci pour l’info que Dieu soit avec le président emaneul au second tour.

  2. Emmanuel est un candidat à soutenir pour le second tour, il a un programme non discriminatoire, il protège les étrangers selon la stricte loi, il est digne d’être réélu comme président de la France et continuer le cheminement de son programme. S’ ils réussi, nos frères et sœurs congolais vivant dans différentes villes vivront en toute paix.
    Marie le Pen, une candidature féminine est vraiment encourageable et soutenable mais vu son programme discriminatoire, une telle présidente n’ apportera pas une pierre pour la construction de la France mais allumera plutôt le feu pour sa destruction.
    En somme, que les Français accordent la chance au candidat qui unit et cherchera toujours à unir le peuple malgré les différentes résistances dudit peuple et non celle qui cherche à séparer. Il y’ a un adage qui dit un seul doit ne lavera pas le visage mais l’ensemble de doigts peut facilement le faire.

  3. Une réflexion logique mon frère,depuis Kisangani en RDcongo nous portons notre soutien indéfectible à Emmanuel MACRON.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.