«Lundi-Bougie», la première sortie populaire de la synergie «Kisangani veut du courant» annoncée

La ville de Kisangani est depuis des semaines revêtue d’un noir profond suite à une panne mécanique annoncée par la SNEL le 20 août dernier. Cette situation jugée d’inquiétante agace plusieurs jeunes.

Ce jeudi 9 août 2021, des Jeunes réunis en collectif, « Kisangani veut du courant» ont saisi l’autorité urbaine pour la tenue de son toute première populaire activité intitulée  »Lundi-Bougie. »

À en croire la correspondance adressée au Maire de la ville dont une copie est parvenue à Kis24.info, l’activité ne sera mêlée d’aucune violence, toutefois elle est populaire. Aucun itinéraire n’est signalé, cependant, elle aura lieu au rond-point stade à 18h, heure locale, du lundi 13 août 2021.

Cette activité regroupera donc plusieurs citoyens sans distinction ni d’origine ni de sexe ni de profession.

« Ses partisans sont ceux qui se sentent concernés par la desserte en énergie électrique.» souligne la lettre.

L’objectif étant de réclamer l’application de l’article 48 qui accordé le droit à l’énergie électrique à tout citoyen, ces manifestants ont leurs cibles à Kinshasa.

« Il s’agira d’un rassemblement…pour exiger des autorités nationales ( le Président de la République, le Premier-Ministre et les Ministres sectoriels) la rénovation urgente de la centrale hydroélectrique de la Tshopo…» ajoute la correspondance.

En outre, les manifestants viendront dire non à des mesures conjoncturelles qui prédisposent aux prochaines pannes au regard de la vétusté des machines.

Par ailleurs, ils demandent au maire de leurs faciliter la tâche en disposant les mesures nécessaires pour encadrer cette activité.

Pour rappel, la ville de Kisangani connait un délestage général et continu depuis près de 30 jours. Selon la Société Nationale d’Electricité, les habitants doivent patienter jusqu’à 2 mois pour espérer à une alimentantion possible. Pendant ce temps, quelques pièces ont été évacuées à LIKASI pour la réparation et celles qui étaient en Afrique du Sud pour la même cause sont déjà à Kisangani.

DavidGaston MUKENDI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.