Linafoot D/2 zone Est A: Ouragan résiste, Dynamique renvoyé à l’école de finition

Dynamique et Ouragan n’ont pas réussi à se départager, mercredi 9 février, au terrain de l’Athénée en match de la 4ieme journée (0-0).

Les visiteurs, FC Ouragan, ont dégagé une impression de maîtrise tandis que les Skyblues de Kisangani ont été dangereux en seconde période mais pauvres en finition.

Ce sont les bleus de Kisangani qui peuvent avoir le plus de regrets. Un peu adroits, à l’image de Moïse Sandja, les Poulains de Rovin Bolamba avaient tout pour prolonger leur série d’invincibilité. Face à une équipe coincée par l’aire de jeu et sous-estimée par les boyomais, la détermination des autres matchs n’a pas été au rendez-vous du côté Dynamique FC.

des occasions en or ont été gâchées !

Logique et imaginable ! Dynamique s’est créé les plus grosses occasions de la rencontre. Le scénario aurait pu être autre, si par exemple, à la 54ième minute, le remarquable Moïse Sandja s’était montré entreprenant face à Serge Murula, gardien d’Ouragan FC, dans une action très bien partie depuis la médiane.

Témoin direct du jeu de son équipe, le coach Rovin Bolamaba a reconnu que celle la conclusion des actions a été le défaut de ses attaquants lors de la rencontre.

 »vous avez vu la pression qu’on a exercé sur l’équipe. On a raté beaucoup d’occupations…on a été face à un bon, mais nous devons reprendre le travail sur le plan conclusion. Tout ce qui a manqué, c’est le réalisme. »

Cette belle prestation sans succès a connu également deux autres grandes surprises. À savoir, un Matalatala (dossard 11) qui, à la 70ième minute, a appuyé très fort la balle alors que la cage était presque vide devant lui, surtout qu’il n’avait aucune pression défensive derrière lui. Telle action s’est reproduite avec Bauma Patrick, à la 79ième minute pendant que tout portait à croire que le FC Ouragan était au point de céder.

Ouragan, élève et pratiquant professionnel

Bien entrée dans le match, l’équipe visiteuse a surpris et marqué les esprits durant les 45 premières minutes. Personne ne s’y attendait ! C’est Dynamique, tombeur de tous les grands de Kisangani, qui s’est vu étouffé.

La maîtrise, malgré l’impraticabilité de l’air de jeu, a été due une prestation collective de haut vol. Peu dribbleurs, très dynamiques dans le déplacement, à l’exemple de Mondjo Sefu dit Kaka, cette équipe visiteuse a gagné un grand public sur le champ.

À en croire le capitaine de cette équipe, d’entrer de jeu, l’objectif était de comprendre le jeu de l’adversaire.

 »on a servi l’adversaire pour voir comment il pouvait se comporter mais on arrivait à garder la balle avec nous. »

Malgré ce match nul, Fc Dynamique trône toujours à la tête de cette zone, cette fois avec 10 points et Ouragan reste septième avec un point.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.