KISANGANI / Vol et pillage au Bloc Cimesta : La population met la main sur cinq jeunes gangs

C’est une prise en charge sécuritaire qui se vit au Bolc Cimesta, dans la commune Kisangani. Les jeunes de ce coin de la ville ont décidé, le lundi 09 mai, de mettre hors d’état de nuire leur quartier. Cette décision intervient au lendemain des actes de vandalisme perpétrés par le célèbre gang appelé Miami et son groupe.

‹‹ Hier, les gens se sont convenus de passer nuit à l’extérieur. Ils ont patrouillé toute l’entité jusqu’à mettre la main sur plusieurs d’entre les malfaiteurs ››, a laissé entendre une domicilière de Cimesta.

Dans ce quartier, apprend-t-on de la population locale, la cirque Miami était intouchable, malgré les alertes de la population. Des cas de viols et vols ont été enregistrés, ajoute la même population. Personne n’avait à dire devant ces Gangs qui pillaient en toute quiétude. Et la coopération entre population et police se soldaient par la trahison.

‹‹ c’est assez ! La police simulait de les emprisonner. Deux jours après, ils apparaissaint encore dans le quartier. Ce sont nos enfants innocents qui sont pris à leur place. Nous payons deux cents dollars américains pour les libérer ››, a révélé un jeune en liesse après après ce joli coup de filet.

Lundi 09 mai, les barbares de Miami ont dévasté un petit marché dans ce quartier. Plusieurs biens des commerçants ont été versés au sol. Du carburant également. Après avoir mis la main sur plusieurs auteurs de ces actes, la population les a acheminé à la police. Une source entrecoupée renseigne que l’un d’eux n’a pas résisté aux coups de la foule et serait mort le même lundi.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.