Kisangani / Usine de fabrication des panneaux préfabriqués : Le gouvernement dévoile deux phases finales

Faisant suite aux recommandations du Président de la République formulées lors de la 39ème réunion du Conseil des Ministres, le Ministre d’Etat, Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro, a présenté à ses collègues, vendredi 15 juillet, les activités préconisées en deux phases pour rendre opérationnelle l’usine de production des panneaux préfabriquées de Kisangani.

D’après lui, la première phase se rapporte à l’utilisation des panneaux déjà préfabriqués en stock à Kisangani.
À ce sujet, il sera question notamment pour une délégation de la Commission interministérielle et de l’Agence Congolaise des Grands Travaux (ACGT) de se rendre sur le site afin de :

  1. déterminer la quantité de panneaux utilisables ;
  2. identifier les sites d’implantation des différentes structures ;
  3. évaluer quantitativement et qualitativement les matériels et équipements de chantier nécessaires pour la construction des bâtiments.

Dans ce même sens, la Commission interministérielle va, à son tour, identifier, évaluer les coûts de mise en œuvre, et de faire valider le portfolio des projets d’urgence à réaliser, en recherchant l’arrimage au programme de Développement Local de 145 Territoires.

Quid de la deuxième phase?

Selon le compte-rendu de la réunion des ministres, consulté par Kis24.info, la deuxième phase vise la gestion durable et la pérennisation de l’usine de production des panneaux préfabriqués. Dans ce cadre, a-t-on appris, le projet prévoit notamment :

  • La négociation et la signature de deux contrats, dont l’un relatif à l’évaluation de l’état actuel des équipements de l’usine afin d’estimer les coûts de sa remise en état de fonctionnement ainsi que ceux des pièces de rechange ; et le second consacré à l’assistance technique à moyen ou long terme avec le fournisseur originel ;
  • La sélection par le maître d’ouvrage, ACGT, par procédure d’appel à candidature de deux partenaires privés : l’un pour la gestion de l’usine et l’autre pour la construction des infrastructures à base des panneaux préfabriqués.

À l’en croire, la remise en service de cette usine de production des panneaux préfabriqués à Kisangani permettra au Gouvernement de participer au marché de construction des bâtiments, surtout des logements sociaux, en vue de contribuer à la résolution de la problématique du déficit de logement. Elle facilitera également la construction rapide des infrastructures et participera à l’atteinte des objectifs du PDL-145T.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.