Kisangani/Urgent: marche étouffée en gaz lacrymogènes, des étudiants dont leur représentant arrêtés

Prévue pour ce jeudi 10 décembre, la marche des étudiants a été violemment étouffée par les éléments de la police déployés très tôt sur le terrain du CS Makiso, lieu du départ pour la marche contre notamment les massacres qui écument l’Est de la République Démocratique du Congo.

Sur place, le reporter de Kis24.info renseigne que les étudiants ont été d’abord dispersés par des gaz lacrymogènes. Et une forte présence de la police était signalée bien tôt dans les périphériques. Après il s’en est suivi des arrestations violentes, sur ordre du commissaire provincial de la police, l’apprend-t-on.

Au moins 3 étudiants dont leur représentant Cédric Etukumalo, son directeur de cabinet Mr Sedar, et deux étudiants militants dont Loswire Shabani et Peter Tetunabo seraient en état d’arrestation. Cependant, l’on note aussi une moto, des téléphones et des sommes d’argent emportés.

Sur appel de la coordination des étudiants de la Tshopo, une cinquantaine d’étudiants ont décidé de marcher ce vendredi 10 décembre pour protester contre le génocide en Ituri et au Nord-Kivu, deux provinces placées sous l’État de siège depuis mai dernier.

Rédaction

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.