Kisangani: un camion militaire « Kamaz » se renverse atrocement et fait plusieurs blessés « graves »

C’est un camion militaire de la marque Kamaz qui vient affreusement de se renverser sur la route nationale nº4 au PK10 à quelques mètres du cimetière moderne Paradiso. Plusieurs jeunes étaient en bord dont la plus part sont de la commune Lubunga qui prennent part aux activités funéraires du journaliste José Menga, décédé en début de la semaine dernière à Kisangani.

Parmi ceux-ci dont le nombre réel n’est connu de tous, les victimes graves sont enregistrées. Cependant, une victime affirme qu’ils étaient une cinquantaine, tous sont sortis avec des blessures légères et graves. Les uns grièvement blessés aux bras, aux pieds et les autres présentent des incidents majeurs aux têtes.

« Vu la vitesse dans la quelle on était, et des blessures graves, on pourra compter de mort, » rajoute une autre victime.

Des témoins oculaires qui ont vécu cet horrible accident de circulation renseignent à Kis24.info que l’eccès de vitesse et l’ivresse au volant seraient les premières causes.

Certaines victimes ont été illico presto acheminées, grâce à une jeep militaire, au pavillon 8 de l’hôpital général de Kisangani où ils reçoivent des premiers soins appropriés.

Pour l’instant, le camion militaire Kamaz gît au sol. Le chauffeur (militaire) ivre qui voulait faire un demi-tour à viva allure s’est éclipsé dans la nature.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.