Kisangani: « Tufaulu Pamoja » présente la feuille de route consolidée des 8 plateformes provinciales

Le Consortium UJCC+7 du projet « Tufaulu Pamoja », attendu Réussissons Ensemble, a présenté Mardi 17 août 2021, dans la salle des réunions du restaurant la Fourchette, une feuille de route consolidée des 8 plateformes provinciales, qui réunissent les jeunes de Kinshasa, Haut Katanga, Kasaï Oriental, Tanganyika, Sud-Kivu, Nord-Kivu, Ituri et la Tshopo.

Cette feuille de route a été élaborée après l’enquête menée par les (IES) qui a abouti à des résultats sur les tendances dominantes concernant les facteurs favorisant ou entravant la participation civique et politique des jeunes en RDC. Cette enquête a été suivie d’un atelier de 3 jours dans chaque présence ayant regroupé les jeunes issus de 50 organisations membres. Selon le coordonnateur de Tufaulu Pamoja à Kisangani, pendant trois jours, les participants ont identifié les différents défis , les stratégies et le mécanisme de solution à mettre en place.

À l’en croire, les jeunes de plateformes provinciales se sont impliqués pour la production de draft pour chaque province. Et bien plus, la consolidation de la feuille de route a été finaliser par l’équipe de la coordination nationale de Kinshasa.

« Le projet Tufaulu Pamoja a prévu un soutien au consortium UJCC+7 dans la mise en œuvre de sa feuille de route en soutenant les initiatives de jeunes, en octroyant des fournitures à leurs clubs, mais aussi en disponibilisant des outils de lever de fonds nécessaires et supplémentaires auprès des bailleurs actuels et potentiels dans le but d’atteindre les différents objectifs de la résolution 2250 et du projet Tufaulu Pamoja. » a expliqué Docteur Demagel

Dans cette perspective, les jeunes sont appelés à connaître les instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux sur la bonne gouvernance et sur le processus de maintien et de consolidation de la paix. Il en est de même que les jeunes doivent jouer un rôle important dans la prévention, le règlement des conflits, la stabilisation, l’intégration et la réussite des activités de maintien de paix. C’est ainsi qu’ils sont donc appelés à se mobiliser pour vulgariser la résolution 2250 à tous les niveaux.

Selon les experts au projet, la feuille de route consolidée concentrera sur les thématiques clés de non-violence pour renforcer en capacités les jeunes.

Lancé en Mai 2020, par les partenaires SIDA et CAFOD, le projet TUFAULU PAMOJA vise à donner aux jeunes congolais des provinces cibles la voix et une représentation fortes dans les processus décisionnels et de paix à tous les niveaux. Ceci se traduit par des politiques et des législations saines, la promotion de l’égalité des sexes, l’inclusion des jeunes, la consolidation de la paix et leur développement socio-économique.

Le projet a une durée de 3 ans et ira de Mai 2020 à Mai 2023. La stratégie adoptée pour le projet est de mettre en place , évaluer, répliquer et étendre les activités aux autres provinces.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.