Kisangani: Troubles, casses, arrestation en cascade, ce qu’il faut retenir de l’élection à la tête de la CBFC

La tension a été vive le soir du samedi 20 août 2022, peu après l’élection d’un représentant régional de la Communauté Baptiste du Fleuve Congo (CBFC). Comme d’habitude, l’Assemblée Régionale Ordinaire (ARO) a été organisé à la CBFC/Eglise locale de Makiso communément appelée Yaliele, siège du secrétaire régional haut fleuve. Les délégués sont venus de différents districts ecclésiastiques de la Province de la Tshopo.

Néanmoins, comme prévu après l’Assemblée régionale ordinaire, on a procédé à l’élection dont deux candidats notamment Révérends Pasteurs MBOTSHI BAGOMA Honoré et LOBELA YENGA Germain. Selon les sources concordantes, le Révérend Pasteur Honoré Mbotshi a régné pendant 28 ans d’où les fidèles chrétiens ont demandé au Secrétaire Général, Docteur Révérend Pasteur André Bokundua Bolikabe et aux délégués de faire un choix qui pourra apporter le changement à la tête de la communauté.

« Nous voulons un changement et un progrès à la tête du secrétariat régional », ont indiqué les jeunes de cette église en colère, brandissant des banderoles.

Vers 23heures, l’élection a commencé, sur le lieu, cependant, note-t-on, tout en oubliant les consignes. Sur 63 votants, 32 ont voté pour Mbotshi Bagoma Honoré tandis que 31 voix pour Lobela Yenga Germain, voilà ce qui a suscité la colère dans le chef des jeunes de la paroisse Bombula, ABC/Tshopo et Kabondo en coupant la lumière. Du coups, ils ont brûlé les matelas, cassé des chaises jusqu’à faire leur entrée à l’église et incendié les objets de la paroisse de Yaliele.

Saisie de la situation, les éléments de la police sont descendus sur le lieu. Des arrestations en cascade s’en ont suivi. Plus ou moins 6 jeunes garçons de l’église ont été arrêtés.

Ce dimanche matin, des cultes n’ont eu lieu dans certaines églises de la CBFC en ville de Kisangani, cela suite à l’arrestation de leurs frères.
« Nous demandons la libération sans conditions de nos jeunes, les élections n’ont pas bien marché, que le Secrétaire Général Docteur André Bokundua, autorité Étatique trouve une issue favorable enfin de redorer l’image de l’église protestante en Rdcongo plus précisément dans la Province de la Tshopo », a dit un jeune, rencontré par nos reporters.

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.