Kisangani: Tiny Kadima lance « BIME Conseil », une solution pour un entrepreneuriat inclusif en RDC

Sous les encouragements de l’archevêque Marcel Utembi Tapa, le Bureau d’intermédiation et de Management des entreprises (BIME conseil ), vient de lancer ces activités à Kisangani, dans la Tshopo.

C’est un projet envisagé depuis 2018, finalement concrétisé vendredi 3 Décembre 2021 dans la salle Jean-Pierre de Finant de l’alliance française de Kisangani. BIME Conseil, qui est une solution pour l’entrepreneuriat inclusif en RDC, vient donner une nouvelle image dans ce même domaine aussi bien clé de la vie.

La cérémonie a eu lieu devant les autorités provinciales politico-administratives et celles de l’église catholique, les responsable des entreprises et des institutions bancaires, quelques ministres de la Tshopo ainsi que le conseil provincial de la FEC.

« Tous les savons que notre pays sur le plan économique est plus dans le secteur informel qui veut dire dans des pratiques non structurées avec toutes conséquences imaginables, les starts-up de PME et PMI ne bénéficient d’aucun encadrement entrepreneurial, dans un environnement malsain , caractérisé par fiscalité sur fiscalité lourde et étouffante, des déficits et j’en passe, l’implantation de ce bureau d’intermédiaire et management des entreprises ne peut que réjouir et donner de l’espoir aux esprits avertis qui n’apporte que de l’émergence enfin de lutter contre la pauvreté. un avènement à saluer et à encourager qui va rendre d’énormes services formation, promotion , accompagnement et assistance aux opérateurs entrepreneurs pour un développement intégral », a dit le représentant de la FEC à kis24.info

Ce quoi finalement BIME Conseil ?

L’administrateur et Manager Tiny KADIMA est, dans sa présentation, revenu intégralement en réponse à cette question. C’est quoi BIME conseil ?

Tout d’abord, a-t-il estimé, en RDC, le chaumage étant excessif, malgré tous les minerais, tous les potentiels en hydroélectricités, toutes diversités animales, végétales, toutes ses ressources, la population demeure pauvre. Un pays qualifié de gigantesque en terme des ressources mais quel est les contrastes, c’est que la population toujours pauvre, et les opérateurs économiques estiment que l’issu au développement, à l’émergence n’est autre que l’entrepreneuriat.

Ainsi, a-t-il auguré, comme incubateur, BIME Conseil se verra créer et développer les entreprises pour ces jeunes et femmes qui veulent entreprendre.

Vision, mission, objectif, Finalité, cibles…

BIME conseil vise à promouvoir la création des richesses en RDC par le développement des start-ups , petites et moyennes entreprises (PME) et petites et moyennes industries (PMI) en milieu rural et urbain à travers une large gamme de services non financiers et financiers de proximité adaptée et offerte de façon professionnelle et pérenne.

BM Conseil a comme mission d’améliorer de façon méticuleuse la qualité opérationnelle et financière des start-ups, PME et PMI congolaise.

Il a comme objectifs :

  • d’accompagner dans la création et le développement sécurisé des start-ups, PMI et PMI pour des emplois stables,
  • mise en place d’un Entrepreneuriat inclusif et professionnel en RDC

La finalité de contribuer efficacement à la réduction de la pauvreté ainsi participer à la création de la classe moyenne en RDC.
Ses cibles sont les jeunes, Femmes , potentiellement et/ou économiques actifs.

« Avec l’État congolais , les structures de PME Onafec, les systèmes financiers, ASBL, les agences partenaires en développement, sont là nos participants à la valorisation de l’expertise congolaise dans le domaine de gestion, plan d’affaires et de l’éducation financière, à la formation des jeunes et femmes dans l’entrepreneuriat. BIME conseil a comme valeur , l’innovation, l’excellence, l’initiative et collaboration, la diversité…sont nos caractéristiques », a ajouté Tiny Kadima.

Représentant l’archevêque Marcel Utembi, l’Abbé coordonnateur de la Caritas développement Kisangani, a indiqué que l’administrateur aura besoin de l’accompagnement spirituel enfin de réussir dans sa démarche. « je remercie monsieur Tiny KADIMA pour cette idée de l’entrepreneuriat, la Caritas étant une structure de l’église elle s’occupe de la postorale sociale de tout être dans tous les secteurs,nous serons là à vos côtés pour l’accompagnement », a-t-il souligné à Kis24.info

Ruth Musana

Journaliste reporter, Chanteuse et Modératrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.