Kisangani / Stade Lumumba : Fermeture ou avarisme, les langues se délient !

À Kisangani, la polémique enfle autour d’une prétendue somme d’argent estimée à 10.000 dollars américains après le passage du ministre Lihau au stade Lumumba. Un fond de soutien aux petits travaux d’entretien de ce stade délaissé à son triste sort. En larmes après constat, le VPM de la fonction publique en RDC a posé ce geste d’humanisme. Cependant, les langues se délient autour de la gestion dudit fond.

Tenez, dans un communiqué parvenu à Kis24.info, la division des sports et loisirs, s’appuyant sur l’ordre du Gouverneur aï Maurice Abibu Sakapela, a interdit dès ce samedi 23 juillet, toute activité dans le stade Lumumba. Le même communiqué ne révèle aucun aucun motif. Toutefois, le Chef de division des Sports dans la Tshopo souligne qu’il s’agit d’une suspension indéterminée, d’où elle sera levée jusqu’à un nouvel ordre.

Fermeture ou avarisme ?

Selon certaines sources fiables qui se sont confiées à Kis24.info, le Gouverneur aï serait frustré par l’octroi de la gestion du fond d’entretien du stade Lumumba à d’autres personnes.

À l’en croire, Abibu Sakapela se cache derrière un motif loin d’être réel. L’autorité provinciale s’éclipse derrière la procédure, estimant que lui, en tant qu’exécutif provincial, devrait être associé avant le début des travaux d’entretien.

Ce sujet a même suscité débat dans des foras WhatsApp animés par les sportifs Boyomais. Des révélations choquantes sont venues de quelques acteurs impliqués activement dans la gestion de ce fond. L’un d’eux affirme avoir reçu plusieurs appels, lui demandant de céder une partie de la somme. Ce que nombreux dans le forum considèrent comme tentative de détournement.

Associer le Gouverneur aï, c’est un faux pas, estiment plusieurs dans le groupe. C’est une demande qui sonne mal aux oreilles des Boyomais, particulièrement les amoureux du ballon rond sur la toile. Ils estiment que le Gouverneur aï a lamentablement échoué dans le dossier réhabilitation du stade Lumumba. Ce qui signifie, pour eux, associer le gouvernorat dans la gestion des entretiens financés par le VPM Lihau pourra devenir une erreur.

Par ailleurs, ceux qui sont dans la sphère de gestion de ce fond pense que la procédure légale sera suivie, cependant le fond reste entre les mains de ceux qui l’ont reçu des mains du Ministre Lihau. Ce qui explique leur soumission à la décision du gouverneur, celle de fermer les portes du stade.

Aux dernières nouvelles, ladite somme avait été remise entre les mains du bourgmestre de la Tshopo, commune qui loge le stade Lumumba dans son entité. Mais, des suspicions planent toujours quant à sa gestion. Plusieurs ont des esprits tendus dans l’affaire.

À quand la sortie de crise autour du stade Lumumba ?

Pour nombreux sportifs de Kisangani, le stade Lumumba ne demande que l’arrivée d’une nouvelle autorité provinciale pour le voir dans une nouvelle robe.

Selon un analyste, la majorité de besoin a une réponse prête à Kisangani. La pelouse synthétique, le stade entretenu, les gradins réhabilités, etc…

À en croire aussi d’autres intervenants, la nouvelle équipe gouvernementale de la Tshopo aura pour mission la finition d’un travail en suspens. Aussi, rappellent-ils, que les différents lobbyings menés par les politiques viendront en aide.

Si maintenant tout est en arrêt au stade Lumumba, rappelons, par ailleurs, que les travaux de désherbage ont été initié en début de cette semaine. Des volontaires, appuyés par le ministre Lihau, ont sensiblement avancé avec les travaux d’entretien.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.