KISANGANI / Problème répétitif à la SNEL : Vers la fin du calvaire ?

La ville de Kisangani traîne de s’en passer des terribles difficultés que connaissent la centrale hydroélectrique de la Tshopo, vétuste et qui n’alimente partiellement la ville à hauteur de mois de 12 mégawatts pour un besoin global estimé à 40 MW. Depuis plusieurs années, Kisangani connait une pénurie considérable en électricité.

Vers un ouf de soulagement ?

Kis24.info vient de l’apprendre. Selon les services proches du gouvernorat de la Tshopo, un contrat de construction de deux centrales électriques venait d’être signé avec le Gouvernement provincial de la Tshopo, ceci en appui à la SNEL.

C’est, note-t-on, M. Bossouli Nazaire, chef de mission de la Société Pongo investment SARL, une société burkinabè, qui a conduit une délégation, mardi 07 juin 2022 à l’hôtel Fleuve Congo à Kinshasa pour signer un contrat de la construction de deux centrales électriques à Kisangani (Tshopo).

Après la signature de ce contrat avec le Gouverneur intérimaire de la Tshopo Maurice ABIBU SAKAPELA , le Chef de mission de la société Pongo Investment a déclaré à la presse, que deux centrales électriques seront construites à Kisangani dans pratiquement six mois.

« Tout est prêt pour le financement de ce projet » a-t-il précisé, avant de renchérir que « les sites de Babeba et de 6 km sur la route de l’aéroport de Bangboka sont choisis pour la construction respectivement d’une centrale hydroélectrique de 80 mégawatts et d’une centrale photovoltaïque de 40 mégawatts ».

Par ailleurs, la date du début de ces travaux ne sont pas indiqués. La Tshopo traverse cependant une période très particulière. Après la tenue des élections gouvernorales, tout tourne autour un tohu-bohu judiciaire. Quelle chance accordée à cette nouvel investissement électrique dans la Tshopo ? Wait and See !

Redaction

One thought on “KISANGANI / Problème répétitif à la SNEL : Vers la fin du calvaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.