Kisangani : Pierre KELEKELE Lituka, une légende du catch congolais oublié, vient de casser sa pipe

Né à kisangani, le 11 juin 1942, Pierre KELEKELE Lituka, fils de monsieur BOFAYA et madame YAONGOLE, figure historique du catch congolais originaire de la tshopo vient de rendre l’âme ce jeudi 8 avril dans la soirée à l’âge de 79 ans, après avoir passés toutes les dernières années de sa vieillesse paralysé des membres supérieures et inférieures droites, cloué une chaise roulante.

Désigné par la fédération zaïroise du catch dans une lettre Nº2554/FEZALA/1972/DU 11 OCTOBRE 1972 après l’Arrêté Ministériel Nº2113.31/MIN.JEUNESSEETSPORT Nº34 DU 25 MAI 1770, le nommant entraîneur national adjoint du catch auprès de la fédération zaïroise de la lutte amateur, chargé principalement du catch, et cela pour ces performances et discipline, représentera le pays au deuxième forum international de lutte professionnelle à Berlin, dont le combat contre le cacher américain El Gréco, le Undertaker de cette époque, lui valut en 1974, une promotion du champion du monde du poids mi-lourd

Ces exploits qui ne seront pas honorés par le gouvernement et population zaïroise, dont le prix en espèce fut même viré dans le compte de la fédération zaïroise de lutte, et son histoire jetée dans les oubliettes.

Un certain lundi 27 avril 2020, ce tout premier catcheur professionnel congolais bénéficie tout d’une aide du gouvernement provincial, et subir une opération qui lui permit de tenir un peu longtemps et mener sa vie misérable, plutôt que la gloire et honneur pour ses exploits, et s’éteint ce jeudi 09 avril 2021 à Kisangani.

Marié à madame YENGA NDJAKALA, dont l’Union donna cinq enfant parmi lesquels, John KELEKELE boxeur dans le club Panthère, auquel le caractère historique de son père est transmis. John KELEKELE tout jeune, est une fois médaillé dans sa carrière.

Gratius WANDJA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.