Kisangani: “Notre responsabilité est de rétablir le courant” Sama Lukonde

Arrivé à Kisangani ce dimanche 4 septembre, le Premier-ministre Sama Lukonde annonce son implication dans la résolution des problèmes d’urgence, devant la population à l’esplanade de la poste.

Dans son allocution, à l’amorce, le Chef du Gouvernement a déploré l’état de la route qui mène de l’aéroport jusqu’au centre-ville. Aussi, de ses propres yeux, il a vu la difformité de la ville, qui perd sa beauté année après année.

 » Aucune ville 3ème ne peux être comme cette ville. J’ai vu l’état des routes. Vous n’en avez pas. Cette ville a beaucoup souffert. Vous le savez, on a eu des guerres et les enfants de Kisangani sont décédés. Votre souffrance ne nous laisse pas insensibles. Il faut qu’on se rappelle de vous suite à cette souffrance. Il ne faudrait pas que cela continue. Alors pour atténuer les difficultés, le Gouvernement de la République va voir ce que les enfants de la Tshopo attendent. Madame la Gouverneure en a parlé.  » dit-il, sous les acclamations du public.

Sans repos, toute sa délégation s’est rendu au stade Lumumba 1, l’une des urgences indiquées par la Gouverneure de province lors de son speech. Avant de quitter Kisangani, il vient également de visiter la centrale hydroélectrique de Kisangani, régulièrement en panne depuis plusieurs années. À en croire le discours de l’exécutif national, Kisangani bénéficie désormais d’une attention particulière du Gouvernement national.

«vous avez le problème de l’électricité. Notre responsabilité est de rétablir le courant. Il y a des projets en cours. Je suis ici, j’irai là, voir ce qui s’y fait. C’est de ma responsabilité.» a-t-il assumé.

Sama Lukonde va poursuivre son séjour dans la Tshopo, d’abord à Yangambi où il va lancer, demain lundi 5 septembre, les activités préparatoires de la vingt-septième conférence des parties sur le climat.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.