Kisangani : Les épouses et enfants des militaires font bloc derrière leurs maris et pères au front contre le M23

Des veuves militaires, femmes et enfants des militaires ont, au cours d’une marche, samedi 02 juillet 2022, témoigné leur soutien aux vaillants soldats en guerre dans l’Est de la RDC.

« Nous, Epouses, veuves, orphelins et nos enfants, félicitons nos maris/pères, autrement appelés militaires pour l’engagement et la détermination dans la protection de l’intégrité territoriale jusqu’au sacrifice suprême », se sont-elles exprimés dans une déclaration lue samedi devant la presse.

Elles ont rempli quelques routes principales, malgré la pluie d’avant-midi. Avec eux, des messages qui rappellent qu’elles sont directement touchées par le sacrifice de leurs maris ou Papas au front.

« En un mot, nous voulons la paix », c’est leur souhait exprimé dans les rues.

« Comme femme, nous refusons jusqu’à la dernière énergie, la guerre dans notre pays »,

Ces femmes ont profité de cette occasion pour rappeler aux autorités qu’elles ont droit à la vie en famille, comme ceux qui en jouissent. Chaque matin, disent-elles, leurs enfants sont désormais dans l’impossibilité de dire  »Bonjour Papa ».

« Comme épouse, nous avons besoin de nos maris à côté de nous. Comme enfants, nous avons droit de dire, Bonjour papa, chaque matin comme vos enfants le font. Comme orphelins, nous aussi, nous avons droit à l’éducation et à l’affection de nos papas qui tombent chaque jour sur le champ de bataille dans l’Est du pays », ont-elles affirmé.

Par ailleurs, elles demandent au chef de l’État de faire confiance à l’armée, car, pour elles, la paix de la population congolaise repose sur la détermination de nos vaillants soldats.

Notons qu’une autre marche, cette fois-ci organisée par les étudiants, aura lieu ce lundi 4 juillet, à partir de 12h. Kisangani continue de témoigner son attachement à la population dans l’Est et condamne fermement l’assaut du M23, soutenu par son allier naturel le Rwanda.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.