Kisangani: Les anciens de l’IFCEPS affûtent les armes pour des appuis à leur école d’origine

Les anciens élèves de l’Institut de Formation des Cadres de l’Enseignement Primaire et Secondaire du Mont KITENGE (IFCEPS) viennent de mettre en place, ce dimanche 30 octobre, une structure qui réunira tous les fruits scientifiques de leur école.

La première rencontre publique a été un triomphe. Plus de 150 anciens élèves de l’IFCEPS ont répondu présent à l’invitation. Une réunion, tenue dans la grande salle de cette école, avec notamment comme objectif de procéder à l’installation d’un comité provisoire pour une durée de six mois. La plénière a chargé le comité provisoire de préparer la sortie officielle de leur association, concourir à la dotation des textes légaux qui la régiront.

« La création de cette association a d’abord pour objectif de réunir tous les enfants passés par l’IFCEPS afin de réfléchir sur des situations saillantes pouvant permettre l’émergence de cet alma mater », a expliqué Sedar Kalaki, provisoirement installé président des anciens de l’IFCEPS.

Sedar Kalaki Koposi va présider la destinée de cette association pendant les six prochains mois avec une équipe de huit personnes. Eux, comme tous les membres de l’association, travailleront dans le bénévolat, car, disent-ils, c’est en guise de reconnaissance envers leur école d’origine.

Dans la salle, tout le monde s’est mis d’accord sur des actions qui seront menées à court et à long terme. Entre autres : achat des livres pour une bibliothèque riche, rendre à cet établissement scolaire sa plus belle beauté, le ramener aussi son succès connu dans le temps passé.

« Chaque année, nous voyons que notre école perd sa bonne formation. Pas parcequ’il n’y a pas la formation, mais parcequ’il y a, par exemple, absence des matériels, des outils, des livres. Cette structure, c’est une façon pour nous de constituer un groupe d’assistance à notre alma mater », a laissé entendre Sedar Kalaki.

Cette rencontre est aussi une façon de briser les distances entre différentes promotions, ce qui permettra une famille soudée, capable d’agir pour l’intérêt de ses membres, croit un des participants. L’ambiance a été au rendez-vous, des retrouvailles ont eu lieu.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

  1. Merci pour cette belle initiative, on est tous produit de cette école de renommée. Au moment opportun nous mettrons nos mains dans la patte quelque soit la distance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.